Windows Holographic : Microsoft compte démocratiser la réalité virtuelle

Microsoft s’intéresse beaucoup à la réalité virtuelle en ce moment et la forme travaille ainsi sur une toute nouvelle plateforme adaptée à ces usages, Windows Holographic. Directement intégrée à la prochaine version du système maison, elle s’accompagnera d’une application disponible sur la dernière build, la 14971. En fouinant, Brad Sams a mis la main sur la configuration minimale requise pour la faire tourner.

Cette fameuse application fonctionnera un peu comme un guide de démarrage rapide.

Windows Holographic : capture 1

Windows Holographic ne sera pas très gourmand.

Elle regroupera ainsi diverses informations portant sur les casques exploitant la plateforme ou encore la configuration matérielle minimale requise pour pouvoir profiter pleinement des expériences immersives proposées.

Un guide de démarrage rapide pour Windows Holographic

La version intégrée à la dernière build de Windows 10 semble assez complète et elle détaille ainsi ces fameux prérequis techniques.

D’après elle, Holographic ne devrait donc pas être très gourmand et il serait même en mesure de tourner sur la plupart des ordinateurs du marché. Elle nécessiterait ainsi un processeur composé de quatre cœurs épaulés par 4 Go de mémoire vive et une carte graphique supportant DirectX 12, avec au moins 1 Go de stockage disponible sur le disque dur et des ports USB 3.0 pour pouvoir connecter les casques développés par les partenaires de la marque.

A titre de comparaison, pour fonctionner correctement, le HTC Vive demande au minimum un Intel Core i5-4590 couplé à 4 Go de mémoire vive et à une carte graphique Nvidia GTX 970 ou AMD 290 au minimum. L’Oculus Rift exige le même processeur et la même carte graphique, avec cette fois 8 Go de mémoire vive.

Enfin, c’était le cas avant la mise en place de l’asynchronous spacewarp.

Attention à la table basse !

Mais l’application ne s’arrête pas là, car elle évoque aussi le cadre d’utilisation de la technologie. Pour pouvoir profiter de ses expériences dans les meilleures conditions possible, l’utilisateur devra ainsi s’assurer de faire un peu de place autour de lui et il faudra notamment qu’il s’assure d’avoir un espace de 1,5 mètre autour de son corps. Microsoft conseille d’ailleurs de faire un coup de ménage et d’éviter de laisser traîner une table basse ou un piège à ours dans les environs.

Encore que, pour le piège à ours, ce n’est pas totalement sûr.

Alors bien sûr, ces prérequis valent essentiellement pour les expériences de base. Si les utilisateurs souhaitent pouvoir faire tourner des jeux en 3D et en VR, ils auront tout intérêt à investir dans une configuration un peu plus solide. Maintenant, Windows Holographic a un autre avantage de taille : les casques seront proposés à partir de 299 € et ils seront donc bien plus accessibles que le HTC Vive ou l’Oculus Rift.

Windows Holographic : capture 3 Windows Holographic : capture 2