Windows Phone 7 ne se vendrait finalement pas si bien que ça

HTC et les chiffres, c’est un peu pareil que les syndicats. La semaine dernière, le constructeur taïwanais annonçait que les chiffres de vente de Windows Phone 7 étaient excellents. Selon The Street, ce n’est pas tout-à-fait vrai puisque la firme de Redmond n’aurait écoulé “que” 40.000 mobiles le jour de son lancement aux Etats-Unis…

Alors bien sûr, sur le papier, ça impressionne. Le genre de chiffres qui donne un peu le vertige. Mais quand on sait que 200.000 smartphones sous Android et 270.000 iPhone sont vendus chaque jour, on se dit que le nouvel OS mobile de Microsoft ne séduit pas tant que ça. D’autant plus lorsqu’on pense qu’un nouveau produit attire généralement une tonne de early adopters ultra hypes et un peu branchés.

Le tout est bien évidemment de savoir si ce chiffre est juste. Mais si l’on ajoute à cela le fait que Microsoft a décidé de faciliter l’accès au Market Place afin de séduire un peu plus nombre de développeurs, on peut en déduire que tout n’est pas forcément rose pour Windows Phone 7.

Après tout, quand un produit se vend bien, on peut se contenter d’appliquer des stratégies commerciales dignes de Mussolini, hein… Et non, je ne vise personne en particulier, je n’ai absolument rien contre Apple et je ne souhaite absolument pas critiquer leur manière de faire du business.

Steve, tu es là ?