Windows RT : les tablettes de 32 Go n’ont en réalité que 16 Go d’espace libre

Les plus observateurs d’entre vous l’ont très certainement remarqué, toutes les tablettes fonctionnant sous Windows RT démarrent avec 32 Go d’espace de stockage. Oui, 32 Go et pas un octet de moins. Ce qui comprend la Microsoft Surface, bien sûr, mais également toutes les ardoises produites par les différents partenaires de la firme (une liste non exhaustive est d’ailleurs disponible ici). On peut donc se demander pourquoi Redmond n’a pas pensé à commercialiser des tablettes proposant moins d’espace de stockage. En réalité, la réponse est simple et tient en quelques mots : l’espace annoncé n’est pas l’espace disponible.

C’est un point qui ne concerne d’ailleurs pas uniquement les produits de Microsoft. En réalité, sur ce point, tous les constructeurs du marché sont sur un même pied d’égalité. Toutes les capacités annoncées sur les disques durs, sur les ordinateurs et sur les terminaux nomades sont en réalité inexactes.

Windows RT : les tablettes de 32 Go n'ont en réalité que 16 Go d'espace libre

Tenez, prenons par exemple les disques durs. Lorsqu’on regarde dans le commerce, tous les modèles des constructeurs annoncent des capacités fixes : 160 Go, 500 Go, 1 To, 2 To et ainsi de suite. Mais une fois qu’ils sont branchés dans nos tours et qu’on commence à mettre le nez dedans, on se retrouve face à des capacités totalement différentes, avec plusieurs giga-octets de différence. Pourquoi ? Tout simplement parce que les constructeurs ne prennent jamais en compte les tables et les descripteurs de nos disques. Mieux, ces derniers vont même jusqu’à arrondir la quantité d’espace allouée et c’est comme ça qu’on obtient des chiffres sans queue ni tête.

Pour les ordinateurs vendus dans le commerce, ou même pour nos terminaux nomades chéris (smartphones, tablettes et ainsi de suite), les choses sont encore un peu différentes puisque les capacités annoncées ne tiennent jamais compte du système d’exploitation. C’est un peu bête mais c’est comme ça. Cela étant, pour nos smartphones ou nos tablettes tactiles, on se retrouve finalement avec des écarts peu significatifs. Et ce parce que des plateformes comme iOS, Android, Windows Phone ou BlackBerry OS ne pèsent pas forcément très lourd.

Oui, mais ce n’est pas le cas de Windows 8 et de Windows RT. Ces derniers prennent nettement plus d’espace que les solutions développées par la concurrence. Et on comprend donc pourquoi Microsoft a décidé de communiquer officiellement sur la question. Il suffit ainsi de consulter la FAQ officielle pour découvrir qu’une tablette tactile de 32 Go n’offre en réalité que 16 Go d’espace libre. Les modèles supérieurs ne sont pas non plus en reste. Pour une ardoise de 64 Go, par exemple, l’utilisateur ne pourra disposer que de 46 Go d’espace pour sa pomme.

Ce qui est intéressant, c’est que Microsoft ne s’est pas contenté d’annoncer la nouvelle, la firme a également entreprit d’expliquer les choses à l’aide d’un tableau particulièrement complet. On sait ainsi que Windows RT ne pèse « que » 8 Go, mais on doit lui ajouter les outils de restauration qui, eux, atteignent les 5 Go. Au total et avec ses outils, Windows RT occupera donc 13 Go d’espace sur les disques intégrés à nos terminaux. Et si l’on ajoute à cela mes explications du dessus, on se retrouve finalement avec des ardoises de 32 Go qui n’offrent en réalité que 16 Go d’espace disque.

Comme je l’ai dis plus haut, cette information était déjà connue, mais je me suis dit que ça pourrait quand même intéresser certains d’entre vous, surtout si vous comptiez acheter une tablette sous Windows RT et que vous hésitiez sur la capacité de stockage de votre nouvelle ardoise.

Via