Wired non plus n’aime pas la Nintendo DSi…

Au début du mois, je vous expliquais pourquoi la Nintendo DSi était, à mon sens, une console profondément merdique. Même que vous avez été quelques uns à réagir et que j’ai eu la chance de recevoir quelques mails d’insulte à la suite de la publication de mon billet. Ce qui prouve bien que j’ai eu raison de l’écrire. Et justement, en parcourant un peu mes flux rss, je me suis rendu compte que chez Wired aussi, ils pensaient comme moi…

Oui, à ceci prêt que le chroniqueur responsable du billet qui a capté mon attention, à savoir M. Z, n’a pas autant de volonté que moi. C’est comme ça, personne n’est parfait. Après avoir démonté la Nintendo DSi quelque chose de bien, il ne trouve rien d’autre, pour conclure son article, que de dire qu’il l’achètera quand même à sa sortie. Inutile de vous dire que mon coeur s’est brisé à la lecture de ces quelques mots crachés sur mon brave Reader.

Cela dit, mise à part cette conclusion plus que douteuse (je pense que Nintendo a du faire pression sur ce pauvre homme), son article est plutôt bien fait, peut-être même mieux argumenté que le mien, et je vous en conseille donc la lecture.