Web

Wozaïk, la création de favoris 2.0 (+invitations)

Quand on surfe plusieurs heures par jour (oui, les blogueurs sont en réalité de gros cyber-glandeurs), il est naturel de garder une trace des pépites que l’on découvre. Et en la matière, chacun a son truc à lui : certains ajoutent les sites aux favoris de leur navigateur, d’autres les envoient directement sur des services comme Delicious et puis certains passent directement par Wozaïk, un service pas comme les autres qui vous propose une manière originale de garder une trace de vos exploits virtuels.

Wozaïk, la page d'accueil

En réalité, Wozaïk va beaucoup plus loin qu’un simple service de bookmarking puisqu’il vous propose de surfer sur vos sites préférés, le tout au sein d’une seule et même page. Concrètement, le service propose un petit bookmarklet à coller aux fesses de votre navigateur. Ce bookmarklet va vous permettre de découper les pages comme bon vous semble et d’y accéder ensuite par l’intermédiaire de votre tableau de bord personnel.

Wozaïk par l'exemple : Google

Comme ces explications peuvent paraître aussi confuses que certains discours de notre cher ministre Eric Besson, le mieux est encore que je parte d’un exemple simple pour vous expliquer comment tourne le bouzin. Admettons que le bookmarklet soit installé sur votre navigateur. Le premier truc que vous allez faire, c’est d’aller sur Google. Une fois que vous y êtes, vous allez cliquer sur le petit bouton de Wozaïk et ce dernier va vous permettre de découper le champ de recherche et les boutons qui vont avec. Une fois cette zone découpée, le service va vous demander de la taguer. Une fois que ce sera fait, il vous renverra directement sur votre tableau de bord.

Là, il vous suffira de saisir vos mots-clés dans le champ ainsi importé et de cliquer sur le bouton qui va bien pour lancer la recherche. Vous serez ensuite automatiquement redirigé vers la page de résultats du moteur.

Wozaïk, le tableau de bord

Et ça marche bien entendu avec n’importe quoi. Si vous découpez la page d’accueil de la Fredzone, alors vous aurez tous les derniers billets qui arriveront automatiquement sur votre tableau de bord Wozaïk. Oui, car il ne s’agit pas là de simples captures d’écran. Les sites que vous découpez conservent leur interactivité et sont mis à jour automatiquement lorsque leur contenu est modifié.

De mon point de vue, le seul reproche que l’on pourrait faire à Wozaïk, c’est concernant son interface graphique. Sans être laide, elle manque quand même un peu de punch.