WP Photo Sphere : une mise à jour avec du chargement automatique dedans

Il y a quelques temps, je vous présentais un plugin pour WordPress dont je suis l’auteur et qui permet d’insérer des panoramas Photo Sphere dans vos articles ou pages : WP Photo Sphere. Suite à la publication de la première version, j’ai reçu quelques retours et ceux-ci contenaient des idées d’amélioration, des idées plutôt bonnes et que j’ai donc décidé d’implémenter dans une nouvelle version. Vous l’aurez compris, la mise à jour est là, une mise à jour mineure numérotée 1.1 (et même 1.1.1 maintenant mais j’y reviendrai) qui contient principalement une nouveauté et qui permet de corriger quelques éventuels conflits. Du côté du code lui-même, on peut également remarquer l’ajout de commentaires que j’avais omis (pour cause de très mauvaise habitude que je vais bientôt perdre), ce qui permettra aux plus bidouilleurs d’entre vous de s’amuser.

La gestion des attributs que vous passez au tag est également mieux foutue et permet maintenant de passer ces paramètres dans n’importe quel ordre, et même de ne pas forcément indiquer deux dimensions.

WP Photo Sphere

Ainsi, si vous souhaitez conserver la largeur par défaut indiquée dans la page d’options et ne modifier que la hauteur, vous pouvez le faire sans problème, avec par exemple [sphere 42 height=”200″]. Les paramètres sont au cœur de cette mise à jour puisqu’un nouvel attribut fait son entrée : autoload. Comme son nom l’indique, si vous ajoutez cet attribut au tag, le panorama ainsi généré sera automatiquement chargé une fois le chargement de la page terminé. Hormis le fait qu’il ne requiert aucune valeur, c’est un attribut comme les autres donc vous pouvez l’ajoutez où vous voulez. Ainsi les tags [sphere 42 width=”300″ height=”100″ autoload] et [sphere 42 height=”100″ autoload width=”300″] produiront le même résultat.

On m’a rapporté un conflit avec le plugin FancyBox, un conflit dû au fait que ce plugin interprétait le lien vers l’image comme un lien dont il devait s’occuper. Pour éviter ce problème, il faut spécifier une classe au lien : nofancybox. Plutôt que d’ajouter cet attribut directement et ne pas corriger d’éventuels autres conflits du même type, j’ai préféré ajouter une option dans la page d’administration vous permettant d’ajouter une classe au lien : à vous d’utiliser la classe dont vous avez besoin.

WP Photo Sphere est toujours disponible sur WordPress.org aussi bien que sur GitHub. Vous y trouverez dans les deux cas non pas une version 1.1 mais la version 1.1.1, pour la simple et bonne raison que le readme.txt présent dans la version 1.1 était erroné : pour une raison qui m’échappe, j’ai indiqué tout le long de cette documentation l’attribut autostart alors qu’il s’agit d’autoload… Votre serviteur est parfois fatigué. À noter que vous pouvez également installer automatiquement WP Photo Sphere depuis votre panneau d’administration WordPress (une erreur l’empêchait jusque-là).

Quoiqu’il en soit, je suis bien sûr toujours ouvert aux critiques et autres idées d’amélioration, donc n’hésitez pas à me les soumettre.

Mots-clés Wordpress