X-37B : le mystérieux vaisseau sans pilote de l’US Air Force est de retour sur la terre ferme

Le X-37B est de retour sur la terre ferme après pas moins de 780 jours passés dans l’orbite terrestre. L’US Air Force a annoncé la nouvelle hier, sans donner plus de précision sur la mission de l’aéronef.

Barbara Barret, la secrétaire de l’US Air Force, a simplement félicité l’équipe en charge du X-37B pour ce nouveau succès : « Le X-37B continue de démontrer l’importance d’une navette spatiale réutilisable ». Elle a également profité de l’occasion pour rappeler que les deux prototypes développés par l’armée avaient passé, en tout, 2 866 jours dans l’espace.

Crédits Pixabay

Un chiffre impressionnant, surtout lorsqu’on le met en corrélation avec le nombre de missions lancées autour de la navette. La dernière en date était en effet la cinquième.

Le X-37B a regagné le plancher des vaches

Tout a commencé en 1998. C’est en effet à cette époque que la NASA a commencé à travailler sur une navette capable de voler sans équipage. L’agence souhaitait en effet l’utiliser pour tester ses technologies sans mettre en danger des astronautes.

Suite à un appel d’offres lancé par la NASA, Boeing a été retenu pour travailler sur le tout premier prototype, le X-37. A l’origine, le coût du projet était simultanément porté par l’agence spatiale et l’entreprise, mais l’US Air Force les a rapidement rejoints.

Les années suivantes n’ont pas été faciles. Le projet a pris du retard et les coûts ont commencé à augmenter en flèche. La NASA a fini par se recentrer sur Orion et le projet X-37 a été confié aux soins de la DARPA.

Mais là encore, cette dernière n’a pas réussi à assumer les coûts inhérents au projet et ce dernier a fini entre les mains de l’US Air Force en 2006. Depuis, il a été classé confidentiel et plus aucune information n’a filtré depuis.

2866 jours passés en orbite terrestre

Tout ce que l’on sait, c’est que l’US Air Force a lancé un total de cinq missions. La première remonte à l’année 2010 et plus précisément au 22 avril 2010, date à laquelle la navette a décollé de Cap Canaveral. Durant ce premier essai, cette dernière a passé 225 jours dans l’orbite terrestre avant de regagner le plancher des vaches.

Les autres missions se sont faites de plus en plus longues au fil du temps. X37-B a ainsi passé 469 jours dans l’espace durant la mission OTV-2, 675 jours durant la mission OTV-3, 717 jours durant la mission OTV-4 et, enfin, 780 jours durant la mission OTV-5.

Et à chaque fois, l’US Air Force a refusé de répondre aux questions des médias, se contentant d’expliquer que le projet avant pour but de « tester l’électronique expérimentale et les technologies de caloducs oscillant dans un environnement spatial de longue durée ».

Mots-clés insolite