X (Twitter) : Elon Musk visé par une nouvelle plainte !

Plus d’un an après le rachat de Twitter, un groupe d’anciens dirigeants du réseau social a décidé de poursuivre Elon Musk devant les instances judiciaires. Il réclame au nouveau dirigeant de X des indemnités évaluées à environ 128 millions de dollars qu’ils n’ont toujours pas perçues après leur départ de l’administration. Parmi les dirigeants, il y a notamment Parag Agrawal, ancien PDG de Twitter et Vijaya Gadde, ancien directeur juridique.

Elon_Musk_X_banque
Elon Musk / Credits : Reuters

Un refus de payer les indemnités des plaignants ?

Pour les anciens dirigeants de Twitter, Elon Musk aurait refusé de verser leurs indemnités après qu’ils ont quitté leur poste. Ils estiment qu’il s’agit d’une mesure de représailles à leur encontre après qu’ils l’ont forcé à conclure l’accord de 44 milliards de dollars. La plainte mentionne : « Parce que Musk a décidé qu’il ne voulait pas payer des indemnités de départ des plaignants, il les a simplement licenciés sans raison, puis a inventé de fausses raisons et a nommé des employés dans ses différentes entreprises pour maintenir sa décision ».

En plus de ceci, l’homme d’affaires aurait affirmé que chaque plaignant a commis une faute intentionnelle et une négligence grave. Pour autant, il ne mentionne aucun fait relatif à ces accusations dans ses lettres de licenciement. Elon Musk a été un critique très virulent de Gadde, qui a été impliqué dans plusieurs décisions médiatisées sur la modération de contenus sur Twitter. Après avoir lancé son offre d’achat sur le réseau social, il a publié des mèmes pour se moquer des anciens responsables.

Compte tenu de ces réalités, les anciens responsables de Twitter affirment : « Le refus de Musk de payer les plaignants fait partie d’une pratique plus large consistant à ne pas respecter ses obligations de paiement […] C’est la stratégie de Musk : garder de l’argent qu’il doit aux autres et les forcer à le poursuivre en justice. Même en cas de défaite, Musk peut imposer des retards, des tracas et des dépenses à d’autres qui en ont les moyens ».

À lire aussi : Elon Musk offrira 100 millions de dollars à qui l’aidera à résoudre ce problème

Une série de plaintes contre l’homme d’affaires américain

Cette plainte est l’une des actions judiciaires parmi tant d’autres intentées par d’anciens employés de Twitter. En juillet 2023, un ancien responsable des ressources humaines de la société avait déjà saisi la justice américaine. Il espère avec cette action en justice que l’homme d’affaires verse des indemnités de départ d’environ 500 millions de dollars à d’anciens employés. L’entreprise a aussi été accusée de ne pas avoir versé des primes annuelles aux personnes licenciées après le rachat.

D’un autre côté, Agrawal, Gadde et Ned Segal ont poursuivi Elon Musk pour récupérer plus d’un million de dollars de frais juridiques qu’ils prétendaient devoir. La société avait été condamnée à payer les frais dans une décision du tribunal de la chancellerie de Delaware en 2023. En outre, Musk et X font l’objet de poursuites judiciaires de la part de vendeurs, de propriétaires et de partenaires commerciaux.

Source : CNN et TechCrunch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.