Xbox : les soucis d’approvisionnement devraient continuer en 2022

Phil Spencer, à la tête de la division Xbox au sein de Microsoft, a déclaré que les problèmes d’approvisionnement touchant les consoles continueront d’être rencontrés en 2022. Et selon lui, il n’est pas uniquement question de pénurie de puces.

Peut-être un peu plus accessible que sa concurrente de chez Sony, et pas seulement du fait qu’elle existe en deux modèles distincts X et S, la Xbox Series reste malgré tout un produit ne pouvant pas être distribué à toutes les bourses volontaires.

Une Xbox Series X aux côtés d'une Xbox Series S
Crédit : Microsoft

S’exprimant auprès de The Wrap, le patron de Xbox n’a pas délivré de bonnes nouvelles pour celles et ceux qui s’attendaient à ce que 2022 signe un retour à la normale à ce niveau.

A lire aussi : Xbox Games with Gold : les jeux d’octobre 2021

Approvisionnement de consoles : pas seulement un problème de pénurie de puces

Dans des propos retranscrits par VGC, Phil Spencer évoque un problème allant au-delà d’une pénurie de puces, d’où l’impossibilité pour lui de voir un horizon proche où les Xbox Series S/X connaîtraient un rythme de vente plus normal :

“Je pense que c’est probablement trop isolé pour en parler comme d’un simple problème de puce. Quand je pense à ce que cela signifie d’obtenir les pièces nécessaires à la fabrication d’une console aujourd’hui, puis de l’acheminer vers les marchés où la demande existe, il y a de multiples points de pincement dans ce processus. Et je pense que, malheureusement, cela va nous accompagner pendant des mois et des mois, certainement jusqu’à la fin de cette année civile et l’année civile suivante.”

Le chef de la division Xbox dit ensuite ne pas ignorer la frustration du public :

“La chose qui est la plus frustrante est simplement la déception des fans. Les gens veulent vraiment cette nouvelle génération de consoles – ce sont de bonnes consoles, tant de notre part que de celle des autres propriétaires de plateformes – et ils veulent les nouvelles fonctionnalités. Nous travaillons dur pour les mettre sur le marché, mais ce sera un défi sur lequel nous allons travailler pendant un certain temps.”

Rien que pour ce motif, il apparaît encore plus compréhensible que la génération précédente poursuive sa route aux côtés de l’actuelle.