Xbox annonce lutter contre la haine dans les jeux en ligne avec Nintendo et PlayStation

La précédente génération est sans aucun doute celle qui aura le plus misé sur la connectivité. Énormément de jeux privilégient désormais la présence d’un mode en ligne, notamment pour le Battle Royale. Un genre popularisé par PUBG et Fortnite proposant l’affrontement de plusieurs dizaines de joueurs dans le but de décrocher la victoire. Malheureusement, certains jeux sont victimes de communautés considérées comme toxiques, avec énormément de haine en ligne. C’est pour cette raison que sur son blog, Xbox annonce lutter contre ce phénomène avec ses deux concurrents historiques : Nintendo et PlayStation.

Xbox explique partager « la conviction que la protection des joueurs en ligne exige une approche multidisciplinaire qui combine les avantages d’une technologie de pointe, une communauté solidaire et une surveillance humaine compétente » avec ses camarades.

Crédits Pixabay

L’entreprise de Microsoft promet également de « continuer à investir, à faire évoluer et à amplifier nos approches en matière de sécurité des utilisateurs ».

Les acteurs majeurs de l’industrie vidéoludique marchent main dans la main contre la lutte en ligne

Dans un long billet, Xbox fait part de ses objectifs et propositions avec Nintendo et Sony contre la haine en ligne. Le géant explique qu’ils proposent notamment des outils à destination des parents pour protéger les plus jeunes – on le sait, nos jeux vidéo sont souvent très matures. Les entreprises promettent d’« aider à éliminer les conduites et contenus inappropriés avant qu’ils puissent mettre la sécurité d’un joueur en danger ».

Pour mettre cela en application, Xbox, Sony et Nintendo ont plusieurs solutions. L’une d’elles permet aux joueurs de signaler ceux qui ne respectent pas les consignes et se montrent haineux vis-à-vis des autres. Les entreprises promettent également de respecter toutes les lois locales et collaborer avec les forces de l’ordre. Ces dernières précisent même que le moindre comportement illicite entrainerait une possible réponse de la justice.

La filiale de Microsoft explique également qu’en plus de Nintendo et Sony, les acteurs de l’industrie vidéoludique se joignent au combat. On parle ici des organisations commerciales, régulateurs, développeurs, spécialistes ou encore la justice, tout simplement.

Xbox justifie son partenariat avec ses concurrents de toujours comme l’occasion de travailler de façon à améliorer l’expérience pour les joueurs du monde entier, et pas seulement sur leurs plateformes respectives.