Xbox One X : de la 4K à 60 fps sur tous les jeux ? Pas si sûr

Microsoft nous aurait-il légèrement roulé dans la farine ? La question se pose à la vue des premiers benchmarks de la Xbox One X, dévoilés hier par DigitalFoundry et Eurogamer. Selon ces premières mesures savantes, la nouvelle console de Microsoft ne serait finalement pas capable de faire fonctionner tous les titres de son catalogue en 4K native et à 60 fps.

Inutile de préciser que la nouvelle a fait office de choc alors que Microsoft avait justement axé une grande part de sa communication autour de la puissance de sa prochaine machine, et de sa capacité faire tourner tous les jeux Xbox dans les meilleures conditions possibles et sans concessions.

xbox-one-x

Selon les premiers benchmarks la Xbox One X ne serait pas en mesure de faire tourner tous les titres en 4K / 60 fps. Contrairement à ce qui avait été annoncé…

Avant d’aller plus loin il convient cependant de relativiser la portée de cette information, les benchmarks dévoilés ayant été réalisés alors que le hardware de la console n’était pas encore utilisé à son plein potentiel. Il est donc possible qu’au fil des mois les développeurs parviennent peu à peu à exploiter plus efficacement les capacités techniques de la machine.

Les jeux des éditeurs tiers au banc des accusés…

C’est en tout cas ce que Richard Leadbetter (Directeur de DigitalFoundry) évoque dans sa vidéo. Si les différents studios de Microsoft seront logiquement à même de tenir les 4K / 60 fps sur leurs jeux, les développeurs tiers semblent moins prédisposés à y parvenir.

De manière générale ce sont les jeux tournant en 900p / 30 fps sur Xbox One classique qui poseront problème, et Assassin’s Creed Origins en fait partie. Le titre d’Ubisoft aurait donc recours à la résolution dynamique pour atteindre le seuil fatidique des 2160p, avec un rafraîchissement maximal de 60 fps.

Autre jeu pointé du doigt par DigitalFoundry : Star Wars Battlefront (version 2015), qui fonctionnait en 720p et à 60 images par seconde sur One, et qui tournerait actuellement en 4K native à “seulement” 38 fps sur la One X. Le site britannique indique toutefois que passer d’une définition 720p à 2160p revient à multiplier par 9 le nombre de pixels à afficher à l’écran. De quoi expliquer le gap constaté en termes de framerate.

Richard Leadbetter explique en outre que toutes ces mesures auraient été réalisées alors que le kit de développement Xbox One X fonctionnait encore sous la toute première version de son OS. Il est donc important de prendre les chiffres publiés avec du recul, un gros travail d’optimisation étant toujours d’actualité à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Mots-clés benchmarkXbox One X