Xbox Scarlett : les caractéristiques en fuite ?

La Xbox Scarlett refait parler d’elle, cette fois au travers d’une fuite relayée par nos confrères de Windows Central. Une fuite portant sur la fiche technique de la console… et de son second modèle.

Cela n’a pas encore été confirmé par Microsoft, mais de nombreuses sources ont laissé entendre que la nouvelle console next gen de Microsoft pourrait en réalité voir double. En plus de la Xbox Scarlett, la firme américaine aurait en effet l’intention de lancer un second modèle moins élaboré et moins cher.

Vers une manette pour personnes malvoyantes chez Microsoft ?

Crédits Pixabay

En soi, cette stratégie fait sens. Contrairement à son rival Sony, Microsoft avait en effet choisi de scinder la nouvelle version de la Xbox One en deux modèles différents avec une Xbox One S d’un côté et une Xbox One X de l’autre.

La Xbox Scarlett devrait voir double

Windows Central, de son côté, a contacté ses propres sources pour tenter d’en apprendre plus sur ces consoles. Si ces dernières ont bien confirmé l’existence des deux consoles, elles ont également donné un peu plus de détails sur leur configuration technique. Des informations à prendre au conditionnel.

D’après ces sources, les Xbox Scarlett seraient désignées en interne par les noms de code Lockhart et Anaconda, le premier désignant le modèle le moins puissant bien sûr.

Dans les deux cas, nous devrions retrouver des processeurs composés de huit coeurs, avec une fréquence atteignant les 3,5 Ghz. Attention en revanche, car le modèle le plus puissant devrait aller un peu plus loin.

Si les fréquences sont proches, les Xbox Scarlett devraient être beaucoup plus puissantes que la Xbox One X. Les sources de Windows Central évoquent ainsi un gain compris entre quatre et cinq fois supérieur sur la nouvelle génération.

Bye bye les temps de chargement

En revanche, les deux modèles ne feraient pas jeu égal sur le terrain de la mémoire vive. Anaconda proposerait un total de 16 Go de mémoire vive, avec 13 Go pour les jeux et 3 Go pour le système. Aucun détail en revanche pour le second modèle.

Dans les deux cas, nous devrions avoir droit à un SSD au format NVMe. D’après les sources évoquées plus haut, cela se traduira par une diminution drastique des temps de chargement. Temps de chargement qui n’excéderont pas quelques secondes. Pas de différence non plus au niveau du ray tracing. Les deux consoles joueront cette carte.

Sur le papier, c’est plutôt prometteur, mais ces informations sont bien entendu à prendre avec les précautions d’usage habituelles. Et on espère bien entendu que Microsoft n’a pas mis tous ses oeufs dans le même panier. La puissance est importante, mais elle ne fait pas tout. Derrière, il y a aussi l’expérience délivrée et la richesse du catalogue. Quoique, de ce côté-là, Microsoft semble avoir conscience de ses erreurs passées.