Xbox Scarlett : un résumé de toutes les dernières rumeurs

Microsoft travaille sur une nouvelle console Xbox qui porte en interne le nom de Scarlett. Plus de cinq après le lancement de la Xbox One, la firme s’apprête à revenir sur le devant de la scène des consoles de salon avec un produit plus puissant.

Voici alors un résumé de ce que nous savons jusqu’à présent à propos de celui-ci :

Xbox Elite Series 2

Plus puissant que Google Stadia

Tout comme la firme de Redmond et Sony, Google projette elle aussi de révolutionner l’univers du jeu vidéo. Avec Stadia, le géant de l’internet promet une puissance phénoménale afin de mieux répondre aux besoins des joueurs et aux exigences des titres actuels en termes de ressources.

La plateforme accusera notamment une puissance de calcul graphique de 10,7 téraflops. Mais comme nous l’avions expliqué dans cet article, cette performance risque de se faire vite rattraper par la concurrence.

La Xbox Scarlett sera effectivement beaucoup plus puissante. Rappelons que le GPU de la génération actuelle est donné pour 6 téraflops. Celui de la prochaine console de Microsoft pourrait quant à lui dépasser les 20 téraflops.

Un SoC plus ou moins identique à celui de la PlayStation 5 ?

Il y a quelques jours, David vous parlait d’une éventuelle fuite du SoC de la Scarlett. En effet, il semblerait que Komachi ait repéré sur le site UserBenchmark un chipset AMD composé d’une puce AMD Zen 2 et d’un GPU Navi. Portant le nom de code « Flute », celui-ci comporte huit cœurs et peut monter à seize threads avec le SMT.

Ce qui nous rappelle un peu la configuration du processeur censé équiper la PS5. À noter que la fréquence d’horloge de base serait de 1,6 GHz, alors qu’elle serait de 3,2 GHz en mode overlocké. L’identifiant PCIe 13F9 suggère en outre la présence d’un Navi 10 Lite.

Un lecteur optique en plus du streaming

La Xbox Scarlett permettra aux joueurs de profiter pleinement de leurs titres favoris en streaming. Si les plans de Microsoft pour xCloud avec la future console sont similaires à ceux de la Xbox One, les joueurs disposeront de plusieurs options pour jouer en ligne.

Néanmoins, alors que la concurrence, notamment Google Stadia, compte uniquement se focaliser sur une expérience basée sur le cloud, Microsoft fera les choses différemment. La Xbox Scarlett comportera en effet un lecteur optique, la firme étant consciente du fait que les joueurs aiment constituer une collection de jeux physiques. La firme de Redmond misera en outre sur une compatibilité ascendante (rétrocompatibilité) avec les jeux de ses anciennes consoles, entre autres, Xbox One et Xbox 360. Cela est rendu possible grâce à l’utilisation d’un seul noyau et au recours à un environnement de développement uniforme.

Un GPU plus puissant que celui de la PS5 ?

Certes, la PlayStation 5 devrait avoir plusieurs points communs avec la Xbox Scarlett en raison notamment du partenariat qu’AMD entreprend avec Sony et l’éditeur de Windows.

Mais malgré cela, les deux appareils n’auraient pas le même GPU. C’est en tout cas ce qui ressort d’un rapport publié en juin dernier. On sait effectivement que la console nippone bénéficiera d’une architecture custom reposant sur le RDNA actuel et associée à un AMD Ryzen 2. De son côté, la Scarlett est censée se baser sur une architecture Radeon RDNA de prochaine génération. Dans tous les cas, certains spécialistes estiment que Sony et Microsoft feraient mieux de s’inspirer de la Switch dans la mesure où l’argument de la puissance ne suffira plus à séduire les joueurs.

Un seul modèle

Lors de l’E3 2019, Phil Spencer, l’actuel dirigeant de Xbox Game Studios et responsable produit de la branche Xbox, a fait quelques annonces pour dissiper certaines rumeurs au sujet de la Xbox Scarlett.

Il a ainsi fait savoir que seul un système de nouvelle génération était en cours de développement. Contrairement à ce que l’on pouvait imaginer, la Xbox Scarlett ne sera donc proposée qu’en une seule version. D’ailleurs, nous avons déjà évoqué les raisons ayant poussé le constructeur à abandonner le modèle d’entrée de gamme qui était connu sous le nom de code « Lockhart ».

Une sortie en 2020 et 4 fois plus puissante que la Xbox One

Outre cette information, Spencer a déclaré lors de l’E3 2019 que la nouvelle console Xbox serait lancée vers fin 2020 aux côtés d’une version rééditée de Halo Infinite. La Scarlett ne sera d’ailleurs pas une simple itération de la Xbox One. En effet, elle sera 4 fois plus puissante que celle-ci.

Pour atteindre un tel exploit, Microsoft s’appuiera sur une RAM en GDDR6, un stockage SSD ainsi qu’un flux vidéo en 8K avec une fréquence de 120 ips. La technologie ray tracing sera également au rendez-vous pour un rendu graphique plus réaliste.