Xbox Series X : de nouveaux détails techniques dévoilés par Microsoft

Microsoft a de nouveau évoqué la Xbox Series X en se focalisant cette fois sur sa fiche technique… avec une bonne nouvelle du côté de la puissance et de la plateforme.

Attendue pour la fin de l’année, la Xbox Series X aura la lourde tâche de nous faire oublier l’excellence de la Xbox One X. Pour parvenir à ses fins, Microsoft ne semble pas avoir regardé à la dépense. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire du dernier communiqué de la firme.

La Xbox Series X et son design atypique

La Xbox Series X et son design atypique

Le géant de Redmond a en effet profité de ce début de semaine froid et pluvieux pour dévoiler de nouveaux détails techniques concernant sa nouvelle console de salon.

12 téraflops pour la Xbox Series X

La principale information porte sur la puissance de calcul générale de la console. La Xbox Series X ira assez loin en la matière et son GPU sera ainsi en mesure de déployer 12 téraflops, soit deux fois la puissance de calcul de la Xbox One X… et huit fois celle de la toute première Xbox One.

Phil Spencer n’a d’ailleurs pas hésité à mettre cet argument en avant dans son communiqué. Pour lui, il y aura un véritable gap entre les deux générations et la Xbox Series X permettra aux développeurs et aux éditeurs de nous proposer des titres plus aboutis et plus réalistes, pour une meilleure immersion.

Mais Microsoft n’en reste pas là et la firme indique également dans son papier que la Xbox Series X proposera une accélération matérielle pour le ray tracing ainsi qu’un système d’ombrage à taux variable, ou VRS. Grâce à ce système, les développeurs auront la possibilité de hiérarchiser les effets sur les différents éléments composant leurs titres, ce qui leur donnera plus de souplesse.

Accessoirement, le VRS permettra également à la console de faire preuve de plus de stabilité au niveau du framerate et d’éviter ainsi de problématiques décrochages sur les scènes les plus complexes.

Une puce custom basée sur le RDNA 2

Toujours selon la firme, ce système n’aura en outre aucun impact sur le rendu graphique des jeux.

Concernant la plateforme, Microsoft confirme ce que nous étions nombreux à supposer, à savoir que la Xbox Series X sera basée sur une puce custom construite sur l’architecture AMD Zen 2 et sur le Radeon RDNA 2. La console sera également équipée d’un SSD NVMe afin de réduire autant que possible les temps de chargement et elle pourra gérer des définitions allant jusqu’au 8K et des fréquences allant jusqu’à 120 images par seconde.

Et en guise de cerise sur le gâteau, le constructeur est aussi revenu sur la rétrocompatibilité de sa console. Cette dernière ira assez loin et la Xbox Series X sera ainsi en mesure de prendre en charge les titres de la Xbox, de la Xbox 360 et de la Xbox One. Elle fera donc cohabiter pas moins de quatre générations de jeux.

En prime, la console proposera une nouvelle fonction baptisée Smart Delivery, une fonction qui permettra de faire le pont entre les deux dernières générations de Xbox. Cyberpunk 2077 tirera d’ailleurs pleinement parti de cette fonction comme nous l’avons vu ce matin. Ah, et le son figure aussi sur la liste de priorités de Microsoft.

Il reste bien entendu de nombreuses inconnues dans l’équation, mais Microsoft promet de divulguer de nouvelles informations dans les semaines et mois à venir. A titre de rappel, la Xbox Series X sera officiellement lancée à la fin de l’année, en amont des fêtes.