XBox Series X : L’architecture de la console facilitera la création de mondes ouverts

Les prochaines consoles ne sont pas encore disponibles qu’une grosse guerre de communication a lieu. C’est à celui qui vendra le mieux sa machine pour s’imposer dès le lancement, alors que la PlayStation 5 a présenté un line-up alléchant lors de sa première conférence. Du côté de Microsoft, la XBox Series X est connue depuis plusieurs mois avec de nombreuses promesses, comme celle d’un label pour certains jeux. Aujourd’hui, c’est l’architecture de la machine qui fait parler à travers la voix de Jan Kavan, co-CEO de CBE Software. Selon l’homme, la XBox Series X possède un gros avantage.

Cet avantage, c’est de faciliter la création de mondes ouverts.

Crédits Microsoft / Capture YouTube “Xbox Series X – World Premiere – 4K Trailer”

Et les mondes ouverts sont plus qu’à la mode ces dernières années dans le jeu vidéo.

Une architecture dédiée à la création de mondes ouverts

Depuis cette génération, les mondes ouverts connaissent un vrai succès chez les joueurs. Une majorité des licences Ubisoft (Assassin’s Creed, Farcry, Ghost Recon…) proposent de telles expériences aux joueurs. Mais c’est le cas d’un tas d’autres studios, comme Kojima Productions avec Death Stranding, dont la configuration PC est connue, ou encore le futur Cyberpunk 2077, l’un des jeux les plus attendus de ces prochains mois.

Et le monde ouvert compte énormément pour la XBox Series X, selon Jan Kavan en interview pour GamingBolt. L’homme à la tête de Someday You’ll Return, prévu pour les prochains mois, explique que la version console de ce titre est facilitée sur la machine de Microsoft.

Cela devrait beaucoup aider les grands jeux, particulièrement ceux en monde ouvert, car le streaming a toujours un problème qu’il ne peut résoudre. Il ne s’agit pas que de lire à partir d’un SDD, mais aussi donner les ressources nécessaires pour un jeu. Donc oui, la décompression et le prétraitement des ressources devraient offrir quelque chose d’intéressant dans la fluidité des jeux.

Jan Kavan parle ici de la XBox Velocity Architecture, permettant d’offrir les meilleures performances et supprimer (ou réduire) énormément les chargements pendant une session de jeu. Une technologie dont profitera par exemple Resident Evil Village, qui fera l’impasse sur les temps de chargement. C’est notamment pour cette raison que le jeu ne sera pas disponible sur XBox One et PS4, qui ne proposent pas des architectures comme celles de la XBox Series X.