Les Xbox Series X et Series S ne rapportent rien à Microsoft

Si la Xbox est une console majeure avec celles de Nintendo et Sony, elle reste désespérément dernière du marché vidéoludique. Microsoft fait pourtant tout pour convaincre un maximum de joueurs, entre xCloud pour le cloud gaming et le Xbox Game Pass. Un service qui, pour un abonnement mensuel ou annuel, vous donne accès à un large catalogue de jeux vidéo. Sans oublier que Microsoft a racheté ZeniMax à coups de milliards de dollars, société mère de Bethesda. La Xbox possède désormais Doom, Wolfenstein, The Elder Scrolls, Fallout… Il se murmure même que la société pourrait s’offrir un studio japonais.

La Xbox semble plus en forme que jamais, au point que l’on imagine que la console est rentable pour Microsoft.

Crédit : Microsoft

Pourtant, Microsoft n’a jamais fait aucun profit sur la Xbox, révèlent des documents liés au procès entre Apple et Epic Games.

Microsoft ne compte pas sur la Xbox mais sur ses services

Le procès entre Apple et Epic Games bat son plein. Un combat judiciaire majeur alors que le premier est accusé de position dominante par le second. De nombreux éléments sont alors révélés par les témoins appelés à s’exprimer.

Le dernier en date a été dévoilé par Lori Wright, vice-présidente du développement commercial chez Xbox. Pour rappel, Apple s’oppose à xCloud sur ses appareils iOS à moins que Microsoft ne réponde à ses exigences particulières.

Interrogée pendant le procès, Lori Wright a expliqué que la boutique Xbox n’est pas en compétition avec l’App Store. Cette dernière a ensuite révélé que si Microsoft poursuit ses efforts pour concevoir des consoles, c’est car l’entreprise se focalise sur l’expérience utilisateur. Lori Wright explique que Xbox mise sur « la durée et les abonnements ».

Une révélation qui étonne peu, Xbox ayant déjà fait part de sa philosophie dans le passé. C’est d’ailleurs pour cette raison que Microsoft propose le Xbox Game Pass : que les joueurs en aient pour leur argent et s’abonnent toujours plus longtemps.

Le tribunal a ensuite demandé à Lori Wright si « Microsoft a déjà fait du profit sur la vente d’une Xbox ? ». Réponse : « Non. Si nous n’avions pas une commission de 30% sur les ventes, nous ne gagnerions pas d’argent non plus ».

Si Lori Wright a été interrogée à ce propos, c’est que Microsoft ne fait pas d’argent sur ses Xbox mais sur ses services : tout le contraire d’Apple ! La firme de Cupertino fait des profits avec ses services mais également ses iPhone…

Mots-clés microsoftxbox