Xiaomi a investi dans un concurrent de Tesla

Xiaomi a injecté plusieurs centaines de millions de dollars dans le capital de Xpeng Motors. Spécialisée dans la conception et fabrication de voitures électriques, cette dernière dispose désormais d’un allié de taille.

Le marché des véhicules électriques attire de plus en plus les investisseurs. Conscient du potentiel économique que représente ce domaine en forte expansion, Xiaomi vient d’y faire son entrée par le biais de Xpeng Motors. Comme l’affirment nos confrères de Tech Crunch, la start-up chinoise a levé un nouveau capital de 400 millions de dollars et a choisi Xiaomi comme investisseur stratégique aux côtés d’Alibaba et Foxconn.

Un compteur de vitesse d'une voiture

Crédits Pixabay

À noter que le fondateur et PDG de Xiaomi, Lei Jun, avait auparavant déjà pris part au capital de Xpeng Motors.

Le haut responsable accorde ainsi un intérêt particulier aux voitures électriques depuis bien longtemps.

Des progrès significatifs

Face à cette prise de participation de Xiaomi dans le capital de Xiaomi, Jun n’a pas manqué d’exprimer son enthousiasme. « Xiaomi Corporation et Xpeng Motors ont réalisé des progrès significatifs grâce à une collaboration approfondie dans le développement de technologies reliant les téléphones intelligents et les voitures intelligentes », a-t-il déclaré dans un communiqué.

À lui d’ajouter : « nous pensons que cet investissement stratégique approfondira encore notre partenariat avec Xpeng pour faire progresser l’innovation dans le domaine du matériel intelligent et de l’Internet des objets. »

En plus des apports de Xiaomi, Alibaba et Foxconn, Xpeng Motors a aussi bénéficié de lignes de crédit sans garantie de la part d’institutions telles que la China Merchants Bank, la China CITIC Banket et HSBC. Malheureusement, aucune information officielle n’est pour l’heure disponible concernant le véritable actif de la société. Certaines sources avancent toutefois que celui-ci s’élevait à environ 25 milliards de yuans (3,2 milliards d’euros) en août 2018.

Un concurrent non négligeable pour Tesla

Cette information concernant l’entrée de Xiaomi dans le cercle des actionnaires de Xpeng Motors tombe alors que la société prépare le lancement de sa berline électrique P7, dont les livraisons devraient débuter au second semestre 2020.

À noter que le premier SUV électrique de la firme, le G3 2019, dont l’autonomie est d’environ 520 km, a été lancé en décembre dernier et s’est vendu à plus de 10 000 exemplaires à la mi-juin. Certes, ce chiffre est loin d’être comparable avec ceux des ventes réalisées par Tesla, mais compte tenu des technologies proposées par les véhicules électriques de Xpeng Motors ainsi que leur design, la société s’annonce comme un concurrent non négligeable pour l’entreprise d’Elon Musk.

Mots-clés xiaomi