Xiaomi Chiron : un nouveau flagship en vue ?

Xiaomi nous prépare peut-être une ou deux surprises pour les mois à venir et le constructeur serait ainsi en train de travailler sur un nouveau flagship désigné par le nom de code Chiron. Il vient de faire une entrée fracassante chez GFXBench, pour notre plus grand bonheur.

Xiaomi a eu une rentrée très chargée et l’entreprise a ainsi profité de la fin des vacances pour lever le voile sur deux nouvelles phablettes positionnées sur le haut et le milieu de gamme : le Mi Mix 2 et le Mi Note 3.

Xiaomi

L’entreprise chinoise n’aurait cependant pas encore dit son dernier mot et elle travaillerait ainsi sur un nouvel appareil haut de gamme.

Xiaomi a encore un atout dans sa manche

Un Xiaomi Chiron est en effet apparu dans la base de données de GFXBench un peu plus tôt dans la semaine et ce dernier ne donne pas l’impression de faire dans la demi-mesure.

D’après GFX, cet appareil devrait en effet embarquer un écran de 5,6 pouces capable d’afficher une définition en 1920 x 1080 et il serait en outre propulsé par un Snapdragon 835 couplé à un GPU Adreno 540 et à environ 6 Go de mémoire vive. L’espace de stockage atteindrait pour sa part les 256 Go et il devrait donc suffire largement pour stocker nos photos ou nos vidéos.

La solution fait également allusion à la présence d’un capteur de 12 millions de pixels, mais elle ne précise pas si le terminal sera ou non doté d’un module photo double. La caméra frontale devrait atteindre pour sa part les cinq millions de pixels de définition.

Chiron, un nouveau haut de gamme en vue chez Xiaomi ?

GFX ne donne pas d’infos supplémentaires, mais il évoque tout de même la présence du WiFi, du Bluetooth, d’un GPS et d’une puce NFC ainsi que de tous les capteurs habituels.

Rien de folichon du côté de la plateforme en revanche puisque la solution évoque la présence de la toute dernière version Nougat, une version par-dessus laquelle a été installée MIUI bien entendu. Chiron n’aura visiblement pas droit à Oreo dès sa sortie et il faut avouer que c’est assez dommage.

Mots-clés benchmarksxiaomi