Xiaomi dévoile ses prochains smartphones qui tourneront sous Android Q

Xiaomi est devenu en très peu de temps l’un des constructeurs les plus appréciés sur le marché de la téléphonie. Il faut dire que le géant chinois brille sur le terrain du milieu de gamme avec des smartphones puissants pour un prix moindre – comme le Xiaomi Redmi Note 7. Mais ce n’est pas le seul secteur visé par Xiaomi puisque le constructeur performe également du côté haut de gamme, le Mi 9 Pro étant le meilleur exemple de performance technique pour un prix moindre que chez la concurrence. Et comme la firme chinoise ne fait pas les choses à moitié, plusieurs de ses modèles bénéficieront d’Android Q.

Et pour cause : plusieurs appareils sont déjà annoncés comme étant compatibles avec la nouvelle version de l’OS proposé par Google.

Xiaomi Mi 9 : photo 7

C’est au début fin d’année 2019/début d’année 2020 que les smartphones auront droit à Android Q !

Hauts de gamme comme milieux de gamme profiteront d’Android Q

Pour le moment, la bêta du système d’exploitation Android Q n’est disponible que sur trois appareils de Xiaomi : les Xiaomi Mi 9, Xiaomi Mi Mix 3 et Xiaomi Redmi K20 Pro. Des modèles orientés haut de gamme qui affichent une puissance certaine et devraient proposer de meilleures fonctionnalités avec la nouvelle version de l’OS de Google.

Mais ce n’est pas tout puisque d’autres modèles auront droit à Android Q, avec surcouche constructeur, en version finale d’ici 2020. On trouvera les Xiaomi Redmi Note 7 et Redmi Note 7 Pro pour le premier trimestre de l’année prochaine. D’ici la fin de l’année de l’année 2019, les Mi 9 SE, Mi 9, Redmi K20 et Redmi K20 Pro, Mi 8 et Mi 8 Explorer, Mi Mix 2S et Mi Mix 3 auront droit à la version finale d’Android Q !

Reste à savoir quelles nouveautés de taille nous proposera Android Q avec cette surcouche développée par Xiaomi. Le constructeur s’est montré plutôt généreux car ses smartphones haut de gamme mais aussi milieu de gamme pourront en profiter, en plus d’anciens modèles – comme les Mi 8 et Mi 8 Explorer. Pour le moment, seule une bêta est proposée, permettant de relever les nombreux bugs présents.

En restant à la page niveau software, Xiaomi prouve qu’il veut continuer à s’imposer sur le marché concurrentiel de la téléphonie.