Xiaomi est passé devant Samsung en Chine

Xiaomi a connu une croissance folle depuis sa création en 2010. Depuis l’année dernière, la firme est effectivement valorisée à 45 milliards de dollars et ce n’est d’ailleurs pas pour rien si elle est parvenue à attirer Hugo Barra dans son giron en 2013. Oui, et ce n’est apparemment que le début d’une belle aventure. Preuve en est, selon la dernière étude menée par IDC, elle viendrait tout juste de passer devant Samsung en Chine.

Certain(e)s d’entre vous s’en rappellent peut-être mais Xiaomi s’est fait connaître à la base grâce à sa ROM, MIUI de son petit nom. Très vite, elle a compris qu’elle avait un coup à jouer et elle a alors commencé à produire des smartphones à prix cassé.

Parts de marché Xiaomi

Xiaomi rayonne désormais à travers toute la Chine.

La suite de l’histoire, tout le monde la connaît. Ses produits ont immédiatement rencontré le succès en Chine et dans une bonne partie de l’Asie.

Xiaomi ne se limite pas au territoire chinois

Contrairement aux idées reçues, la firme ne se limite effectivement pas au territoire chinois et elle est ainsi présente dans une dizaine de pays différents, et notamment à Singapour, en Malaisie, aux Philippines, en Inde, en Indonésie et même au Brésil. Rien pour l’Europe en revanche. Pas encore, du moins.

Quoi qu’il en soit et comme indiqué un peu plus haut, Xiaomi vient de franchir un nouveau cap. Selon IDC, le géant chinois aurait effectivement vendu plus de téléphones que Samsung sur le territoire chinois l’année dernière. Il détiendrait ainsi 12,5% de parts de marché, contre… vous allez rire… 5,3% l’année précédente. Samsung arriverait en seconde position (12,1%), suivi de près par Lenovo (11,2%), Huawei (9,8%) et Coolpad (9,4%).

Alors bien sûr, là, vous allez me dire que le marché chinois n’est pas représentatif de ce qui se passe sur le reste du globe. C’est vrai, mais 1,3 milliard de personnes vivent là-bas, contre 325 millions pour les Etats-Unis et 66 millions pour la France.

Etude IDC janv15

Mots-clés samsungxiaomi