Xiaomi lance Mi Credit, son service de prêt en ligne en Inde

L’entreprise technologique chinoise Xiaomi vient d’inaugurer son service de prêt en ligne en Inde, rapporte Reuters le mardi 3 décembre 2019. Ce nouveau service, dénommé Mi Credit, a pour objet de mettre en relation les utilisateurs de smartphones avec des institutions bancaires afin de leur donner accès à des crédits rapides qui peuvent aller jusqu’à 100.000 roupies, soit 1.390 dollars environ.

C’est le président de la société en Inde, Manu Jain, qui a annoncé la nouvelle à la presse. Il semblerait également que Xiaomi ait conclu un partenariat avec cinq entreprises bancaires et de technologies financières, ou « fintech ».

Rappelons que l’Inde fait partie des plus importants marchés de services numériques dans le monde.

Xiaomi compte tirer profit de la croissance du marché du crédit numérique en Inde

Xiaomi, qui est basé à Beijing, a déjà fait son entrée dans le secteur des services financiers en Inde en mars dernier avec son service Mi Pay, qui permet aux utilisateurs de smartphones de payer leurs factures ou encore d’effectuer des virements de fonds en ligne.

Le secteur des services financiers est en pleine croissance en Inde. Comme Xiaomi ne dégage que de faibles marges avec ses appareils mobiles, l’entreprise compte sur les divers services qu’elle propose pour générer des bénéfices sur le long terme. Un pari qui pourrait bien réussir puisque, selon les prévisions du cabinet d’études Boston Consulting Group, le marché du crédit numérique pourrait atteindre 1 billion de dollars d’ici 2023 en Inde.

Quid de la confidentialité des données?

Le co-fondateur et vice-président de Xiaomi, Hong Feng, a déclaré : « Pour l’instant, l’Inde est définitivement notre plus grand marché en dehors de la Chine, non seulement pour le crédit, mais aussi pour tout le reste. Nous devons nous concentrer pour vraiment réussir. Nous devons faire appel à plus de partenaires, apporter plus de produits, attirer plus d’utilisateurs (…). C’est notre objectif pour les 12 prochains mois ».

Concernant les inquiétudes que pourrait susciter le service concernant la confidentialité ou encore la protection des données des utilisateurs, Manu Jain a tenu à rassurer que les données des utilisateurs sont cryptées à 100% et que Xiaomi a « conclu avec chacun des partenaires de solides accords en matière de protection des données leur interdisant d’utiliser ces données à d’autres fins que celle d’accorder des prêts aux utilisateurs ».

Bien qu’on ignore encore quel sera le succès de Mi Credit en Inde, on sait déjà que le service Mi Pay de l’entreprise est actuellement en train de rivaliser avec Amazon, Google et sa société mère Alphabet qui proposent également des services similaires en Inde.

Mots-clés indexiaomi