Xiaomi se lance dans les voitures électriques

Xiaomi a toujours eu à coeur de diversifier son activité. Et la firme le prouve une nouvelle fois en annonçant la création d’une nouvelle filiale dotée d’un capital de 10 milliards de dollars. Une filiale qui se focalisera sur le développement et la commercialisation de voitures électriques.

Xiaomi n’a pas eu une histoire de tout repos. La firme a en effet frôlé le dépôt de bilan à plusieurs reprises, mais elle a toujours su rebondir.

Des voitures filant sur une route
Image par John Howard de Pixabay

Le secret de son succès repose principalement sur deux éléments : le très bon rapport qualité/prix de ses produits et la richesse de son catalogue.

Xiaomi se lance dans les voitures électriques

Car Xiaomi ne se cantonne pas aux smartphones ou aux tablettes. L’entreprise est également présente sur le secteur du quantified self, des luminaires connectés, de la domotique ou même du prêt-à-porter.

Mais si vous la connaissez un peu, alors vous savez aussi qu’elle s’intéresse depuis plusieurs années à tout ce qui a trait à la mobilité, notamment au travers de ses trottinettes électriques.

Le moment semble désormais venu d’aller plus loin. Le numéro deux mondial de la téléphonie vient en effet d’annoncer par voie de communiqué de presse la constitution d’une nouvelle filiale. Dotée d’un capital de 10 milliards de dollars, cette dernière aura pour but de concevoir, développer, produire et commercialiser des voitures électriques.

A lire aussi : Un Xiaomi Mi 11T pour le 15 septembre ?

10 milliards pour commencer

Lei Jun, le PDG du groupe, n’a jamais caché son intérêt pour ce marché et il avait même recruté plusieurs centaines d’ingénieurs spécialisés un peu plus tôt dans l’année. En avril, il avait même évoqué la possibilité de lancer dans un avenir plus ou moins proche une berline ou un SUV électrique.

Et à présent, le temps semble donc être venu de joindre le geste à la parole. Fort de ce budget très conséquent, cette nouvelle filiale va en effet avoir toute la latitude pour travailler sur un premier véhicule électrique.

Une stratégie qui fait bien entendu sens dans le contexte actuel. Si les voitures électriques ont pendant longtemps été boudées, elles connaissent depuis quelques années un véritable essor. A un tel point que la plupart des constructeurs ont lancé des modèles de ce type. Renault, bien sûr, mais aussi Volkswagen ou encore Honda.

Et si l’on ajoute à cela le succès incontestable de Tesla, on obtient un marché particulièrement porteur et qui devrait assurer une belle croissance à Xiaomi pour ces prochaines années.

Mots-clés xiaomi