Xiaomi veut ouvrir plus de boutiques en Europe

Xiaomi entend renforcer sa présence dans le Vieux continent. La firme prévoit notamment de tripler le nombre de ses boutiques en Europe d’ici fin 2019.

Le marché américain est de plus en plus difficile à pénétrer pour les constructeurs chinois. Suite à l’interdiction de Huawei de commercialiser ses produits dans le pays de l’oncle Sam, nombreux sont ceux qui ont fait de l’Europe une cible privilégiée. À l’heure actuelle, en plus de Huawei et de Honor qui sont sans aucun doute les marques chinoises les plus populaires sur le marché européen, d’autres marques tentent aussi leur chance chez nous. Pour cela, il est possible de citer OnePlus ou encore Xiaomi.

En ce qui concerne ce dernier, il compte déjà une cinquantaine de boutiques dans le Vieux continent, mais Xiaomi ne compte visiblement pas en rester là. D’après son vice-président, Wang Xiang, la firme compte augmenter ses stocks physiques en Europe.

Xiaomi envisage à cet effet de tripler le nombre de ses boutiques européennes d’ici la fin de l’année.

Un projet ambitieux pour Xiaomi

Il faut savoir que les constructeurs chinois occupent désormais un tiers du marché européen. Et force est de constater que leurs parts de marché ne cessent de s’accroître. Une situation qui risque d’impacter lourdement le chiffre d’affaires des géants tels qu’Apple et Samsung. En tout cas, cela ne semble pas déranger Xiaomi qui vise désormais encore plus loin.

En triplant le nombre de ses boutiques en Europe, la société devrait avant fin 2019 compter pas moins de 150 points de vente officiels. Si elle fait partie des marques chinoises les plus convoitées sur le marché européen, c’est notamment grâce à la diversité de ses produits. Xiaomi commercialise d’ailleurs chez nous des smartphones d’entrée, de milieu et haut de gamme.

De bons résultats

D’une manière générale, on peut dire que les ventes de Xiaomi dans le Vieux continent se portent bien. Cela est d’ailleurs prouvé par ce projet d’ouverture de boutiques supplémentaires. Alors que le constructeur mise surtout sur ses produits low-cost pour séduire les consommateurs indiens et chinois, en Europe, il met en particulier en avant ses gammes premium compte tenu du pouvoir d’achat des acheteurs occidentaux qui est plus élevé.

Mots-clés xiaomi