XXX, les sites pornographiques ne rentreront pas en Inde

Si vous vous intéressez aux noms de domaine, alors vous n’êtes pas sans savoir qu’une nouvelle extension fera bientôt son entrée sur le marché : le XXX. Une extension qui, comme son nom l’indique, visera essentiellement les sites pornographiques ou érotiques. Forcément, tout le monde ne voit pas cette nouvelle extension d’un très bon oeil et le gouvernement indien vient tout juste d’annoncer qu’elle ne franchira pas les frontières du pays.

Et cela n’est pas vraiment surprenant puisque la loi indienne est particulièrement stricte en matière de pornographie. Si vous êtes étudiant, que vous vivez là-bas et que vous souhaitez arrondir vos fins de mois en publiant des photos et des vidéos de Clara Morgane ou encore de Carmen Electra, alors sachez que vous encourez des peines lourdes. Oui, des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.

Dans ce contexte, on comprend que l’Inde ne soit pas enthousiasmé a l’idée de voir débarquer cette nouvelle extension. Ce qu’il faut cependant savoir, c’est que ce pays ne sera sans doute pas le seul à jouer la carte du blocage pur et dur. Plusieurs pays dont l’Arabie Saoudite et l’Iran ont déjà laissé entendre que des mesures identiques pourraient être prises si l’Icann validait cette extension.

Chose faite depuis le 21 mars dernier. On notera d’ailleurs que c’était précisément ce que redoutaient les professionnels du métier. Les autres extensions habituellement utilisées par leurs services étant des extensions génériques, elles sont en effet moins facile à bloquer puisque la seule méthode viable consiste à sélectionner chaque domaine individuellement. Là, avec une extension uniquement dédiée aux sites pornographiques ou érotiques, on peut dire que ce sera nettement plus simple.

Mais si le fait d’être censuré ne vous fait pas peur (de toute façon, nous le sommes déjà presque tous en Chine), alors sachez que seul ICM Registry sera habilité à vendre ces noms de domaine. Si vous souhaitez réserver votre XXX, il suffit donc de vous rendre sur le site de la société, de vous enregistrer et de suivre les différentes étapes. Notez d’ailleurs qu’à ce jour, plus de 500.000 noms de domaine ont déjà été réservés.

Mots-clés Businessnsfwnsfyweb