Yahoo Mail part en guerre contre les adblockers (MAJ)

Yahoo aurait-il une dent contre les bloqueurs de publicité ? Il faut croire que c’est le cas puisque plusieurs internautes se sont retrouvés face à un message les invitant à désactiver leur adblocker pour pouvoir accéder à leur boite mail. Et attention car il ne s’agit pas d’un problème isolé. Pas du tout, même et une simple recherche sur Twitter vous le confirmera.

Ce n’est un secret pour personne mais Yahoo tire une grande partie de ses revenus des campagnes publicitaires diffusées sur ses différents services. Cela vaut pour son portail ou pour son moteur de recherche, bien sûr, mais également pour sa messagerie et donc pour Yahoo Mail.

Blocage Yahoo Mail

Yahoo Mail bloque l’accès à son service à tous les internautes ayant activé un adblocker.

Le problème, c’est que les internautes sont aussi de plus en plus nombreux à utiliser des bloqueurs de publicité et c’est précisément ce qui a poussé le géant américain à mettre en place cette nouvelle restriction.

Les internautes vont devoir désactiver leur adblocker pour pouvoir accéder à Yahoo Mail

Désormais, toutes les personnes qui chercheront à accéder à leur messagerie devront désactiver leur adblocker pour pouvoir consulter leurs courriels, ou ajouter Yahoo Mail à leur liste blanche. S’ils ne le font pas, alors ils ne pourront pas utiliser le service.

Pour le moment, cette limitation est uniquement active aux Etats-Unis mais tout les navigateurs sont concernés. Cela vaut évidemment pour Chrome, mais également pour Firefox. On ne sait pas s’il s’agit d’une simple expérimentation mais Yahoo ne va sans doute pas se limiter au territoire américain et ce n’est sans doute qu’une question de semaine avant qu’elle ne soit mise en place sur le vieux continent.

Il existe évidemment des méthodes pour contourner le problème mais elles ne sont pas forcément simples à mettre en place. Surtout pour pour des néophytes.

Yahoo n’est pas le premier à mettre en place ce genre de limitation. Certains sites d’actualités sont aussi partis en guerre contre AdBlock et toutes les solutions du même type. Ceci étant, ici, on parle tout de même d’un service unique en son genre.

Maintenant, le risque c’est aussi que les internautes quittent Yahoo Mail pour une autre plateforme comme Outlook ou encore Gmail.

MAJ du 23 novembre : Yahoo m’a contacté pour m’apporter quelques précisions intéressantes. La firme mène en réalité un test sur moins de 1% des comptes Yahoo Mail aux Etats-Unis. Rien n’est prévu pour l’Europe ni même pour la France.

Mots-clés webyahooyahoo mail