Yahoo Mail : une nouvelle version plus sociale

Chez Yahoo Mail, on aime bien changer de version de temps en temps. Juste histoire de tester de nouvelles idées et de surprendre les internautes. Oui et là, on peut dire que la firme a mis les petits plats dans les grands en dévoilant une mise-à-jour majeure de son service de messagerie. Une mise-à-jour qui fait la part belle aux réseaux sociaux et qui devrait en outre vous permettre d’accéder plus facilement et plus rapidement à vos données. Même que ça faisait pas mal de temps que les gars de Yahoo bossaient dessus et que tous les utilisateurs du services devraient prochainement en profiter.

Prochainement, car Yahoo va devoir quand même migrer quelque chose comme 280 millions de comptes. Ce qui veut tout simplement dire que la firme va procéder par paliers et que tout le monde ne pourra pas nécessairement en profiter en même temps. Visiblement et pour une fois, votre humble serviteur a eu plus de chance qu’à l’accoutumée et figurez-vous qu’il a eu la surprise de découvrir qu’il profitait de cette fameuse nouvelle version. Bon, le truc un peu idiot, c’est que je n’utilise jamais ma boîte Yahoo et autant dire que j’ai beaucoup de mal à savoir quelles sont les nouvelles fonctionnalités implémentées par la firme… Du coup, veuillez me pardonner par avance pour toutes les vilaines bêtises qui risquent d’agrémenter cet article.

La première chose qui frappe avec ce nouveau Yahoo Mail, c’est la rapidité générale du service. D’après mes lointains souvenirs, c’est un peu ça qui m’a poussé droit dans les bras de Gmail et il semblerait que les ingénieurs de la firme aient pas mal bossé sur le sujet. Le résultat est franchement bluffant, tout se charge à la rapidité de l’éclair et on peut facilement passer de sa boîte de réception à ses contacts ou à ses activités sans souffrir d’aucune latence. Notez tout-de-même que ma boîte Yahoo Mail est nettement moins remplie que ma boîte Gmail alors ceci explique peut-être cela.

Au niveau des fonctions usuelles (lecture / écriture de mails, carnets d’adresses, etc…), le service a également profité d’un petit lifting salvateur. L’information est correctement structurée et on appréciera tout particulièrement la fenêtre dédiée à la rédaction d’un nouveau message et plus précisément la possibilité de switcher entre trois onglets pour faire apparaître les options des pièces jointes, les émoticônes ou encore les barre d’outils dédiées au formatage du texte. Pour la lecture des mails, pas grand chose à dire en revanche. De ce que j’en ai vu, je n’ai pas l’impression que de nouvelles fonctionnalités ont fait leur entrée. Ceci dit, je peux parfaitement me tromper donc n’hésitez pas à me corriger dans les commentaires qui suivent cet article. Le seul truc que l’on apprend sur le blog corporate de Yahoo, finalement, c’est que les diaporamas en provenance de Flickr / Picasa et les vidéos de YouTube pourront directement être lus dans le corps du message. Exactement comme ce que propose Gmail depuis un moment. Même chose pour la taille maximale des pièces jointes qui passe à 100 Mo et on notera qu’il est possible aussi de définir des contacts comme étant prioritaires histoire de mettre en avant leurs messages.

Ce qui est assez sympathique, aussi, ce sont les nouvelles interactions de Yahoo avec Facebook. En effet, il est possible de paramétrer son compte, de s’authentifier et ainsi de profiter de Facebook Chat directement dans la barre latérale du service. Si vous passez beaucoup de temps sur ce réseau social, c’est clair que cette fonctionnalité vous fera gagner un temps considérable et elle pourrait même vous changer la vie. Mais la fonction la plus redoutable, finalement, c’est la possibilité d’installer des applications dans son Yahoo Mail. Là, ils ont franchement fait très fort puisqu’on peut désormais profiter d’outils comme Flickr (forcément) ou encore Sobees (client Twitter / Facebook / MySpace / LinkedIn) directement depuis le service. Très clairement, les gars ont tout compris puisque c’est justement ce que cherchent les internautes 2.0 et ce que l’on ne trouve pas encore nativement sur Gmail (on peut tricher, mais faut installer des gadgets, là c’est quand même beaucoup plus intuitif).

Pour finir et pour en terminer avec cette présentation très succincte, on peut dire que ce nouveau Yahoo Mail ne manque pas d’argument. Il profite en effet d’une interface accessible, intuitive, très agréable à utiliser et le fait de pouvoir installer les applications de son choix décuplent les possibilités de l’outil. Seul bémol concernant ce dernier point, le catalogue proposé est encore assez vide et on ne trouve pas forcément tout ce que l’on cherche. Nul doute cependant que les équipes de Yahoo veilleront à corriger le tir dans un avenir proche.

Mots-clés yahooyahoo mail