Yahoo pourrait tenter de racheter Summly

Yahoo a pendant longtemps vécu sur ses acquis mais la firme semble désormais bien décidé à revenir sur le devant de la scène. Entre le recrutement de Marissa Mayer, le lancement d’un nouveau portail d’actualités et le rafraichissement de son client mail, elle a finalement beaucoup fait parler d’elle ces derniers temps. Oui, et aujourd’hui, c’est une jeune pousse officiant sur le secteur de la mobilité qui serait dans son viseur. Une jeune pousse qui s’appelle Summly et qui a développé un outil très intéressant et capable de résumer n’importe quel contenu textuel en quelques mots…

Et le mieux, c’est sans doute de commencer par expliquer le fonctionnement de l’outil mis au point par Summly. Spécialisé dans la synthèse textuelle, ce dernier est capable de résumer en un minimum de mots, en un minimum de phrases, n’importe quel contenu écrit. Des articles en provenance des sites d’actualités et des blogs, des messages, les applications sont nombreuses mais elles ont pour le moment trait à la téléphonie mobile. La technologie de Summly est ainsi proposée sous la forme d’une application mobile disponible sur iPhone.

Yahoo pourrait tenter de racheter Summly

Vers le rachat de Summly par Yahoo ?

Comment ça marche ? Une fois l’application lancée, l’utilisateur va pouvoir explorer les thématiques de son choix et découvrir ainsi tous les articles qu’elles contiennent. Lorsqu’il souhaitera obtenir un résumé, il n’aura qu’à faire une double tape sur l’élément de son choix. En quelques secondes, Summly va alors délivrer un résumé du contenu. C’est franchement bluffant et c’est typiquement le genre d’outils qui est susceptible d’améliorer grandement la productivité de toutes les personnes qui font beaucoup de veille dans leur secteur. S’ajoute à cela une interface remarquable et des fonctions de partage complètes. Très clairement, Summly est sans aucun doute l’une des meilleures applications de l’AppStore et c’est d’autant plus impressionnant qu’elle a été développée par un adolescent britannique de 17 ans.

En quelques semaines, en quelques mois, Summly est donc parvenu à se faire un nom et la startup s’est ainsi assurée le soutien de ses pairs, à commencer par celui de Mark Pincus (Zynga), Matt Mullenweg (WordPress) et Brian Chesky (Airbnb).

On comprend donc pourquoi Yahoo s’intéresserait à sa technologie. Si la firme décide vraiment de faire une proposition chiffrée à Summly, et si cette dernière est acceptée, alors elle disposera d’un outil complet et pouvant parfaitement rivaliser, à terme, avec Google Flux ou même Flipboard. Et ça, forcément, ce serait du pain béni pour elle, d’autant plus que le secteur de la mobilité est actuellement en pleine expansion. Toutefois, notez qu’il ne s’agit pour le moment que de rumeurs. Et même si ces dernières proviennent de plusieurs sources, il faudra donc attendre encore un peu avant d’en avoir le coeur net.

Via

Mots-clés rumeurswebyahoo