Un Yellowstone se cache peut-être en Alaska

L’arc des Aléoutiennes de l’Alaska pourrait renfermer un supervolcan d’une taille comparable à celle du Yellowstone, affirme une nouvelle étude. Si cette hypothèse se vérifie, alors le monde devra faire face à une nouvelle menace particulièrement importante.

Des géologues issus de différentes institutions américaines pensent avoir trouvé une version du Yellowstone en Alaska. Situées à  proximité du mont Cleveland (connu également sous le nom de Volcan de Cleveland), dans le sud-ouest de l’Alaska, les îles des Quatre-Montagnes possèdent cinq autres volcans. 

Crédits Pixabay

Aujourd’hui, la plupart sont en sommeil, mais cela n’empêche pas les volcanologues de les étudier de près afin de savoir s’ils présentent une menace ou pas. En partant de cette analyse, des chercheurs américains ont dressé un rapport selon lequel les monts Cleveland, Carlisle, Herbert, Kagamil, Tana et Uliaga constituent tous l’extrémité d’une grande chambre magmatique.

Selon les géologues, il se pourrait que ces volcans forment un seul supervolcan aussi grand que celui du Yellowstone.

Une caldeira sous les îles des Quatre-Montagnes ?

Comme le rapporte Science Alert, cette région cache peut-être une caldeira. Une caldeira est une vaste dépression circulaire ou elliptique formée par l’effondrement d’une chambre magmatique suite à une éruption. En général, un tel effondrement entraine l’accumulation de blocs rocheux dans une fosse vide. Et dans certains cas, des bulles de gaz peuvent se retrouver coincées dans les roches.

Les scientifiques devront d’ici peu présenter leur rapport dans le cadre de l’American Geophysical Union (AGU) 2020 Fall Meeting. Certes, rien ne prouve encore l’existence d’une caldeira dans cette région de l’Alaska, mais les chercheurs affirment disposer des indices qui semblent confirmer leurs prédictions. Par exemple, la nature des gaz qui s’échappent du mont Cleveland et la façon dont les sommets de plusieurs montagnes sont disposés suggèrent l’existence d’une importante chambre magmatique sous la surface.

Un supervolcan comparable à celui de Yellowstone ?

L’arc des Aléoutiennes d’Alaska qui s’étend de la mer de Béring vers la côte russe pourrait donc cacher un monstre dont la taille avoisine celle du supervolcan de Yellowstone. Aussi inquiétant que cela puisse paraître, les chercheurs affirment préférer interpréter les données déjà à leur disposition avec précaution. Avant de nous mettre en garde, d’autres informations doivent être collectées. Quoi qu’il en soit, les études plus poussées qui seront bientôt menées dans la région devraient nous permettre d’en apprendre davantage sur le comportement des volcans des îles des Quatre-Montagnes.

 

Mots-clés géologie