Yonkly, pour créer et déployer son micro réseau social…

Nouveau venu sur le marché déjà très saturé des micro réseaux sociaux, Yonkly est un service qui va vous permettre de créer et de déployer en quelques clics votre Pownce Twitter rien qu’à vous. Et comme il est aussi facile à utiliser qu’une boîte mail, tout le monde va pouvoir s’y coller. Alors si vous mourrez d’envie de devenir le centre névralgique de votre propre univers, si votre égo s’agite comme un lion en cage à cette idée, cela veut simplement dire que ce billet est fait pour vous.

yonkly

Franchement, j’adore le web 2.0. Des sites interactifs, des endroits où discuter et échanger, c’est vraiment chouette. Oui sauf que lorsque vous avez eu la très bonne idée d’ouvrir un blog dédié aux nouvelles technologies, vous avez tendance à cumuler les inscriptions. Résultat des courses, ma boîte mail croule sous les newsletters de sites dont j’ai complètement oublié le nom, je me retrouve inscrit sur pleins de réseaux sociaux un peu bizarres et j’ai parfois l’impression de ne pas être tout seul dans ma tête. Faut bien l’avouer, le paysage du web aujourd’hui s’apparente de plus en plus à une jungle bordélique peuplée de singes malfaisants.

yonkly2

Cela dit, Yonkly reste un service sympathique. Bon, je n’ai pas dit “utile” non plus. En quelques clics, après vous être inscrit, il va vous offrir la possibilité de créer et de déployer un micro réseau social qui aura typiquement la même tronche qu’un Pownce (va falloir m’habituer à l’idée qu’il n’existe plus) Twitter ou qu’un Jaiku. L’interface, très souple et plutôt bien pensée, vous permet de publier des messages sur votre Twitter, d’agréger vos photos FlickR ou n’importe quel Flux RSS.

Côté administration, vous aurez la possibilité d’ajouter un domaine personnalisé, de balancer des publicités histoire d’essayer d’engranger un peu de fric, d’accéder aux statistiques de votre profil ou encore de changer le thème graphique de votre page. Des options complètement basiques, que l’on retrouve sur tous les services de ce type.

Finalement, Yonkly peut s’avérer une bonne alternative pour ceux qui souhaitent bénéficier d’un micro réseau social personnalisé. Je pense notamment aux blogueurs, qui pourront ainsi fédérer leur communauté ou encore aux entreprises. En ce qui concerne l’internaute lambda, ce dernier ne connaissant déjà pas Twitter, il est fort probable qu’il ne se mettra jamais sur Yonkly. Ce qui prouve bien que le web 2.0 est parfois un tantinet élitiste.