Web

Yoocasa, le réseau social de toute la famille (+ invitations)

La famille, c’est important. Et maintenant, avec le web et des outils comme Skype ou MSN, on peut facilement rester en contact avec ses proches… même quand ils sont loin. En bref, c’est merveilleux mais Yoocasa va beaucoup plus loin en vous permettant de discuter, d’échanger des photos et même de jouer à des petits jeux rigolos avec toute votre famille. Forcément, il fallait bien en parler, hein.

Note : Le service étant encore en phase bêta, il n’est accessible que sur invitation. Si vous manquez de temps et que vous n’avez pas envie de vous taper tout mon billet, il suffit d’aller à la fin pour obtenir votre code personnel.

C’est avec un brin de honte que je rédige cet article. Et pour cause puisque je suis complètement à la bourre, alors même qu’on m’a parlé de ce service il y a un bon moment déjà. Enfin, personne n’est parfait et je compte bien rattraper mon retard en vous présentant en détails le service. Car en effet, nous allons voir que Yoocasa permet de faire un bon paquet de trucs et que l’ensemble du service a été pensé pour favoriser les échanges en toute sécurité. Seul bémol, ce ne sont pas les défauts qui manquent…

Yoocasa, un service de micro-blogging

Le fait est que les outils de micro-blogging comme Twitter et Jaiku en son temps ont transformé le web. Et on comprend donc facilement pourquoi Yoocasa intègre un service de ce genre. Chaque profil propose en effet un mur sur lequel nous allons retrouver toutes les discussions et toute l’activité de nos contacts. Pratique, pour rester connecté et savoir précisément ce que font les autres membres de notre famille.

Seul bémol, la présentation des conversations n’est pas très clair et il semble impossible de répondre à une conversation en particulier. Globalement, ces dernières s’affichent à la suite les unes des autres, ce qui peut facilement prêter à confusion. Même chose, tous les messages sont limités à 155 caractères… Oui, tout comme Twitter… Sauf que dans le cas de ce dernier, c’est normal, c’est lié à la limitation du nombre de caractères pour l’envoi de SMS. On se demande juste pourquoi Yoocasa a décidé d’en faire de même.

Yoocasa, un service pour partager ses médias

Lorsqu’on veut partager facilement des photographies avec sa famille, on se retrouve très souvent confronté à pas mal d’embûches. Par mail, ce n’est pas toujours facile, certains prestataires limitent volontairement la taille des pièces jointes. En passant par Flickr ou Picasa, ce n’est pas forcément mieux parce qu’on doit du coup passer une bonne demie-heure à expliquer aux membres de sa famille comment fonctionnent ces derniers.

L’objectif de Yoocasa, c’est donc de simplifier la vie de tout le monde. On crée son album en deux minutes, on décide de le partager avec les personnes de notre choix et roulez jeunesse, il ne reste plus qu’à envoyer toute notre photothèque. Ou pas, puisque vos photographies ne devront pas dépasser… 1Mo. Faut bien l’avouer, dans ce contexte, autant envoyer ses photos par mail, hein… Ou se former carrément à Flickr et éventuellement opter pour un compte pro histoire d’être tranquille.

Yoocasa, pour créer des listes de cadeaux

Qui dit famille dit aussi plein de cadeaux à Noël et pour les anniversaires. D’ailleurs, vu que j’ai 30 ans en septembre, j’attends minimum un Mac Pro sous le sapin en décembre, hein… Oui oui maman, et si tu n’as pas les moyens, ce n’est pas compliqué, il suffit que tu ne partes plus en vacances et que tu te mettes aux pâtes. Bref, aujourd’hui, on trouve de plus en plus de services permettant de constituer des listes de cadeaux et de les échanger facilement avec toute la famille. Pas étonnant donc que Yoocasa permette aussi de le faire.

Point positif, il suffit de taper le nom du cadeau souhaité et de lancer la recherche pour que le service nous affiche immédiatement des résultats correspondants, avec la petite photo qui va bien et même le prix de l’engin. Pas mal, mais on aurait bien aimé aussi avoir accès à un petit bookmarklet histoire d’ajouter encore plus facilement les cadeaux de son choix à sa liste.

Yoocasa, pour partager des évènements avec sa famille

Notons également que Yoocasa propose un agenda complet que vous pouvez alimenter comme bon vous semble mais que vous pouvez également partager avec toutes les personnes de votre choix. Pratique lorsqu’on a un rendez-vous chez le proctologue et que l’on veut que tout le monde soit au courant. Oui et d’ailleurs, on a même la possibilité d’inviter des gens à nous rejoindre, hein. Faut bien l’avouer, pour organiser des sorties en famille, c’est quand même bien pratique.

Après, ce que j’aurais aimé, c’est de pouvoir par exemple synchroniser l’agenda de Yoocasa avec mon agenda ou encore avec celui de mon iPhone. Cela dit, je pense qu’une version mobile du service ne tardera pas à voir le jour et le concepteur du service prendra sans doute ce point en compte.

Yoocasa, pour jouer en famille

Dernière fonctionnalité et pas des moindres, Yoocasa permet également d’affronter toute sa famille dans des petits jeux très sympathiques. On peut donc jouer à des jeux de Memory (cool, je me fais déjà laminer par ma belle-fille de 6 ans alors bon…), faire des coloriages (même que c’est ma belle-fille de 3 ans qui décide des couleurs que je dois utiliser), faire des courses de voitures ou encore jouer au pendu. Et bien évidemment, si on peut jouer avec sa grand-mère, on peut aussi jouer tout seul, hein…

Alors bon, en toute franchise, si votre truc à vous c’est plutôt World of Warcraft ou encore Guild Wars, vous risquez de passer très vite votre chemin. Après, il faut avouer que c’est quand même sympa de pouvoir affronter les membres de sa famille sur des petits jeux rapides comme ceux-là.

Yoocasa, le bilan

Globalement, Yoocasa est un service intéressant, prometteur mais qui possède tout de même un bon nombre de défauts assez gênants. Alors bon, il faut préciser que le bougre est encore en version bêta, qu’il sera sans doute amené à évoluer avec le temps mais le fait est que certains points mériteraient quand même d’être creusés. Et comme je suis dans un bon jour et que j’aime bien des fois faire du consulting gratos (c’est toujours mieux que de vouloir aider les Restos du Coeur, hein), en voici la liste :

  1. L’interface : Les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais je trouve que l’interface du service est un peu vieillotte et mériterait d’être un peu plus soignée. J’opterais pour un logo plus simple, plus frais et je limiterais également le nombre de couleurs utilisées dans la charte. Plus de simplicité, plus de sobriété, c’est aussi le meilleur moyen de mettre l’accent sur le contenu et sur les fonctions proposées.
  2. Revoir le système des conversations : Actuellement, les discussions peuvent prêter à confusion. A la place du concepteur du service, j’envisagerais un système à la Facebook et je laisserais tomber la limitation du nombre de caractères (les internautes néophytes ne la comprendront pas de toute manière).
  3. Revoir le système de partage des médias : Créer des albums, c’est bien mais la limite des 1 mo est gênante. Si un photographe éclairé pourra facilement compresser ses images avec des outils comme Photoshop (et encore, il préfèrera de pas se prendre la tête et tout balancer sur Flickr), le débutant ne comprendra pas. Même chose, il pourrait aussi être intéressant d’offrir la possibilité aux utilisateurs de partager des vidéos ou encore des documents.
  4. Ajouter un bookmarklet : Permettre aux utilisateurs de créer des listes de cadeaux, c’est bien, mais on peut trouver un bon paquet de services permettant la même chose plus facilement. Le bookmarklet, aujourd’hui, a tendance à devenir un incontournable sur ce créneau et pourrait grandement faciliter la vie des utilisateurs. Même chose, ce serait intéressant de prévoir un système permettant aux gens de participer à l’achat du cadeau en indiquant la somme de leur choix.
  5. Permettre la synchronisation du calendrier : De mon point de vue, c’est un point crucial. Avec la multiplication des réseaux sociaux et autres services du genre, on a tendance à éparpiller ses données. Or, devoir gérer plusieurs calendriers, c’est juste une grosse prise de tête et on a du coup souvent tendance à zapper des évènements importants comme l’anniversaire du grand-père.
  6. Prévoir une version mobile : Bon, inutile de développer ce point, tout le monde comprendra pourquoi c’est nécessaire.

Voilà et comme je l’ai dit tout au début de cet article, Yoocasa étant actuellement en version bêta, il est nécessaire d’être invité pour pouvoir tester le service. Oui et pour ce faire, c’est très simple, il suffit de compléter le pendu qui suit. Et pour ceux qui n’ont pas envie de se prendre la tête, le mot à découvrir tombe juste sous le sens, hein…