YotaPhone : il va être commercialisé

Le YotaPhone a fait un peu de bruit en décembre dernier et c’est bien normal puisque ce drôle de terminal peut faire office de smartphone et de liseuse numérique. Comment ? Tout simplement grâce à ses deux écrans ! A l’époque, tout le monde pensait qu’il ne s’agissait que d’un concept mais il semblerait qu’on se soit bien planté puisque le YotaPhone va finalement être commercialisé. Oui, et s’il visera dans un premier temps le marché asiatique, il n’est pas exclu qu’on puisse aussi en profiter un jour en Europe. Et ça fera sans doute plaisir à tous ceux qui avaient eu un petit faible pour cet appareil pas comme les autres.

Le YotaPhone embarque donc deux écrans tactiles  de 4.3 pouces situés de chaque côté du terminal. Sur la face avant, nous avons un écran similaire à ceux qui sont embarqués dans la plupart des mobiles du marché tandis que le deuxième écran joue quant à lui la carte de l’e-ink et donc de l’encre électronique. Exactement la même technologie que celle que l’on retrouve sur nos liseuses, donc.

YotaPhone : il va être commercialisé

Le YotaPhone va être commercialisé et la production ne devrait pas tarder à démarrer.

L’intérêt de ce deuxième écran, c’est qu’il consommera très peu d’énergie et il nous permettra, en outre, d’afficher certaines informations comme la date, l’heure ou encore les appels manqués. Yota a d’ailleurs décidé de jouer la carte de l’ouverture puisqu’il proposera très prochainement une API qui permettra à tous les développeurs de lier ce second écran à leurs propres applications. Intéressant, bien sûr, mais il faudra tout-de-même que ces derniers jouent le jeu et tout dépendra finalement de la réaction du grand public face au terminal.

En dehors de ça, on peut également ajouter que le YotaPhone profite d’un processeur double coeur Qualcomm SnapDragon S4 cadencé à 1.5 Ghz, de 2 Go de mémoire vive, d’un capteur de 12 mégapixels, de 32 Go ou de 64 Go d’espace de stockage et d’une batterie de 2.100 mAh en prime, le tout avec du WiFi, du Bluetooth et une compatibilité avec les réseaux 4G.

Ah, et Yota vise un lancement à l’international, aussi. La production devrait même démarrer très prochainement.



Via