YouTube a laissé passer des vidéos conspirationnistes sur les incendies de Californie

L’État de la Californie aux États-Unis fait face à l’incendie le plus dévastateur et meurtrier de son histoire depuis le début du mois. Sévissant depuis maintenant deux semaines, le feu, baptisé « Camp Fire », fait actuellement l’objet de nombreuses théories du complot.

Les vidéos complotistes en question prolifèrent particulièrement sur YouTube et véhiculent des informations totalement fausses, des informations franchement tirées par les cheveux. Le plus étonnant, c’est que YouTube laisse faire, allant même jusqu’à diriger les internautes vers des contenus similaires.

Une attitude qui risque de nuire à la plateforme, quand on sait que beaucoup de gens vont actuellement sur YouTube pour s’informer et apprendre de nouvelles choses.

Des histoires de conspirations et de rayons laser

Plusieurs des vidéos postées sur YouTube affirment que les feux de « Camp Fire » ne sont pas accidentels comme voudraient le faire croire les autorités. Ils sont nombreux à soutenir que c’est le gouvernement américain lui-même qui a déclenché le feu en utilisant des armes laser qui ont été tirées depuis un avion. Le but étant de se débarrasser de cibles prédéterminées.

Certains complotistes n’hésitent pas à présenter des images falsifiées pour étayer et prouver la soi-disant véracité de leurs arguments. L’impact de telles vidéos est évidemment inquiétant, car elles parviennent à récolter des millions de vues en l’espace de quelques heures. Elles sont donc aussi susceptibles d’induire des millions d’internautes en erreur.

De son côté, YouTube n’aide pas et les algorithmes de la plateforme avaient ainsi tendance à suggérer des mots clés comme « lasers » ou « arme à énergie dirigée » lorsque les internautes tapent les mots clés « Camp Fire » ou « California Wildfire » dans la recherche du service.

Il semblerait cependant que des filtres aient été mis en place depuis.

 « Camp Fire », un lourd bilan pour la Californie

« Camp Fire » s’est déclenché le 8 novembre dernier. Depuis, le feu s’est propagé à une vitesse grand V à travers la Californie. En l’espace de deux semaines, le bilan est vraiment lourd : 62 000 hectares de terre et de forêts brûlées et 13 500 maisons parties en fumée.

Pour ce qui est des pertes humaines, les autorités rapportent que le nombre de morts s’élève actuellement à environ 80 personnes et 699 portées disparues.

Les autorités ont également rapporté qu’une grande partie de l’incendie a enfin pu être maîtrisée. Ils ont pu compter sur le concours de la pluie qui a commencé à tomber dans les régions incendiées cette semaine.

Mots-clés youtube