YouTube a supprimé la chaîne de David Icke

Les théories du complot, ce n’est pas ce qui manque sur YouTube. Depuis des mois, la plateforme de Google lutte avec acharnement contre ces vidéos. Depuis le début de la pandémie, YouTube a renforcé sa politique concernant les théories conspirationnistes et menace de suppression toutes les chaînes qui diffusent de fausses informations sur le Covid-19.

YouTube ne rigole pas avec l’application de ses nouvelles règles et le théoricien du complot David Icke l’a appris à ses dépens. Il y a quelques jours, le site Business Insider a rapporté que le service de vidéos de Google a supprimé la chaîne de David Icke.

Crédits Pixabay

YouTube accuse le théoricien du complot d’avoir violé ses politiques en publiant de fausses informations concernant le Covid-19.

YouTube met à exécution ses menaces

Au micro de la BBC, un porte-parole de YouTube a évoqué la suppression de la chaîne de David Icke, tout en rappelant les nouvelles politiques de la plateforme.

« YouTube a des politiques claires interdisant tout contenu qui conteste l’existence et la transmission de Covid-19 comme décrit par l’OMS et le NHS. »

Avant d’être supprimée, la chaîne de David Icke comptait environ 900 000 abonnés. Toutes ces personnes devront désormais se passer de lui. « En raison de la violation continue de ces politiques, nous avons mis fin à la chaîne YouTube de David Icke. » a déclaré le porte-parole de YouTube.

Une décision saluée par le CCDH

La décision de YouTube a été saluée par le Center for Countering Digital Hate (CCDH).

« Nous félicitons YouTube d’avoir cédé à la pression et d’avoir agi sur la chaîne de David Icke. Cependant, il reste un réseau de chaînes et d’amplificateurs ombragés, qui promeuvent le contenu de M. Icke et qui doivent être supprimés. » a déclaré Imran Ahmed, Directeur général du CCDH.

David Icke est dans le viseur de nombreuses plateformes. Avant la suppression de sa chaîne sur YouTube, le théoricien du complot a été banni de Facebook. Le CCDH invite maintenant Twitter à suivre l’exemple de Facebook et YouTube.

En avril 2020, la chaîne britannique London Live a été censurée par le régulateur des médias britannique Ofcom pour avoir diffusé une interview de David Icke. Au cours de cet entretien, le théoricien du complot accuse la 5G d’être en partie responsable du Covid-19.

Mots-clés youtube