YouTube a supprimé les chaînes d’Alain Soral

YouTube n’hésite plus à supprimer les chaînes qui enfreignent les règles de sa plateforme. Après avoir fait le ménage en bannissant de nombreux théoriciens du complot aux États-Unis et en supprimant la chaîne de l’humoriste Dieudonné, YouTube a décidé de s’attaquer, cette fois-ci, à l’essayiste d’extrême droite Alain Soral.

Ce dernier possédait deux chaînes sur la plateforme de vidéo. La première, baptisée « ERTV Officiel » (Egalité et réconciliation), comptabilisait 185 000 abonnés. La deuxième, « ERTV International », regroupait une communauté de 3200 abonnés.

Le logo de YouTube

Photo de Christian Wiediger – Unsplash

YouTube n’a fait aucune exception et a supprimé les deux chaînes d’Alain Soral, le 6 juillet 2020.

Alain Soral, accusé d’avoir enfreint les conditions d’utilisations de YouTube

Alain Soral est accusé d’avoir enfreint à plusieurs reprises les conditions d’utilisation de YouTube. La suppression de ses chaînes n’a rien d’étonnant, car il est connu pour tenir des propos qui font polémiques. Il y a quelques années, il avait déjà été condamné pour injure et provocation à la haine raciale.

Désormais, lorsqu’on essaye de se rendre sur l’une des chaînes d’Alain Soral, on se heurte au message suivant :

« Ce compte a été clôturé suite à des manquements graves ou répétés aux règles de YouTube interdisant l’usage de contenu incitant à la haine. »

À lire aussi : On a des nouvelles du couples de YouTubeurs qui a abandonné son fils adoptif autiste

Banni définitivement de YouTube

Ceux qui suivent de près l’actualité d’Alain Soral savent que ce n’est pas la première fois que sa chaîne YouTube a été supprimée. En 2018, la plateforme de vidéo avait déjà pris des mesures à l’encontre de l’essayiste d’extrême droite pour « non-respect du règlement de la communauté. »

Sur Twitter, le compte « Stop Hate Money » a interpellé YouTube pour savoir comment il était possible qu’Alain Soral ait pu revenir sur la plateforme après la suppression de sa chaîne en 2018.

« Bonjour, @TeamYouTube, est-il normal que l’antisémite Alain Soral que vous avez banni en 2018, puisse revenir via sa chaine ERTV ? Il pousse un discours haineux et complotiste (notamment sur le Covid-19) à ses 185 000 abonnés. Plus de 80 millions de vues au compteur. »

Alain Soral avait pu contourner cette première suppression en faisant appel auprès de YouTube.

YouTube a indiqué que cette fois-ci, la suppression était définitive. Alain Soral ne pourra plus ouvrir de chaînes sur la plateforme. C’est également le cas de Dieudonné.

À lire aussi : YouTube a suspendu le compte de plusieurs leaders suprémacistes blancs

Mots-clés youtube