YouTube Kids : des dessins animés malsains circulent sur la plateforme (MAJ)

YouTube se retrouve au cœur d’une nouvelle polémique et cette dernière n’a absolument rien à voir avec le boycott entamé par les annonceurs la semaine dernière. Non, en réalité, cette fois, c’est le contenu diffusé sur le service qui est en cause. De nombreux dessins animés malsains reprenant des personnages enfantins célèbres circulent en effet sur la plateforme depuis quelques semaines.

YouTube n’est pas uniquement apprécié des adultes. Les adolescents et les enfants sont eux aussi très friands de la plateforme.

Peppa

Peppa fait partie des personnages utilisés par ces contenus.

C’est évidemment un problème, car le contenu diffusé sur le service n’est pas toujours adapté à ces publics.

YouTube Kids au cœur d’une nouvelle polémique

Bien que les conditions d’utilisation de la plateforme soient assez strictes, certains internautes peu scrupuleux n’hésitent pas à diffuser des contenus vulgaires ou même vaguement érotiques.

Face à la situation, YouTube a donc pris les devants et il a lancé en 2015 une nouvelle version de son service, une version spécialement optimisée pour les publics les plus sensibles : YouTube Kids.

Proposée sous la forme d’une simple application mobile, cette version donne accès à de nombreuses émissions enfantines avec des héros bien connus de nos enfants : Trotro, Didou, les Titounis ou encore l’indéboulonnable Peppa Pig.

Laura June a installé cette fameuse application sur sa tablette afin d’en faire profiter sa fille de trois ans.

Plus tôt dans la semaine, en tendant l’oreille, Laura a entendu quelque chose de bizarre et elle s’est donc approchée de sa fille afin de vérifier ce qu’elle était en train de regarder. L’enfant était absorbé par un dessin animé mettant en scène une Peppa Pig terrorisée, attachée sur le fauteuil d’un dentiste. Muni d’une énorme seringue et d’une pince, l’homme lui arrachait une à une toutes ses dents.

Des dessins animés malsains sont diffusés sur la plateforme

Laura a immédiatement retiré la tablette des mains de sa fille. Elle a ensuite raconté toute l’histoire sur The Outline.

La BBC a entendu parler de cette étonnante histoire et elle a décidé de mener sa propre enquête. En parcourant le catalogue de YouTube Kids, nos confrères ont découvert des dizaines de vidéos du même genre, des vidéos toutes plus malsaines les unes que les autres. Certains mettaient en scène Peppa Pig, d’autre les Minion, d’autres encore Docteur La Peluche. La liste n’est évidemment pas pleinement exhaustive.

Que des parodies soient présentes sur YouTube, ce n’est pas vraiment un problème. En revanche, dans ce cas précis, le contenu est directement accessible depuis une application s’adressant à des enfants. Et là, en l’occurrence, ce n’est pas normal.

YouTube a été immédiatement prévenu, bien sûr, et la firme a déclaré qu’elle prenait toute l’affaire au sérieux. Elle encourage d’ailleurs les utilisateurs à signaler le contenu inapproprié afin de le faire remonter chez les modérateurs et elle conseille aux parents de désactiver la fonction de recherche dans l’application et de la passer en mode restreint pour éviter les mauvaises surprises.

MAJ : L’article a été modifié. Ces vidéos n’ont pas été vues plusieurs millions de fois sur YouTube Kids, mais sur la version normale de YouTube. La nuance est importante.

Mots-clés webyoutube