YouTube-DL : les dépôts GitHub fermés suite à une procédure de la RIAA

YouTube est à la tête de l’un des catalogues les plus vastes au monde, avec des millions de chaînes traitant de nombreux sujets différents. Dans le lot, on trouve bien entendu un bon paquet de chaînes musicales, des chaînes qui ont pendant longtemps fait la joie des pirates.

En effet, ces dernières années, nous avons vu fleurir sur la toile de nombreux outils et services spécialisés dans le “stream ripping” de vidéos YouTube.

Des outils pratiques et très accessibles qui ont permis à de nombreux pirates de se constituer une bibliothèque de MP3 sans avoir besoin de mettre la main à la poche.

La RIAA s’intéresse à YouTube-DL

YouTube, de son côté, a bien entendu tout mis en oeuvre pour limiter le phénomène, allant même jusqu’à punir les éditeurs de sites qui en parlaient en démonétisant leurs pages. Ce qui n’a, au final, pas eu grand impact puisque ces services ont continué à se multiplier.

YouTube-DL faisait justement partie de ces outils. Proposé sous la forme d’un dépôt hébergé sur GitHub, ce dernier a même rencontré un franc succès au fil de ses versions, parvenant ainsi à fédérer une importante communauté autour de ses services.

Suffisamment en tout cas pour attirer l’attention de la RIAA.

Le groupe a en effet déposé un avis de retrait auprès des services de GitHub afin de demander la fermeture définitive du dépôt de YouTube-DL et de tous ses miroirs. Une demande qui a été acceptée par le principal intéressé. YouTube-DL n’est en effet plus disponible sur la plateforme et tous les dépôts consacrés à l’outil affichent désormais une notification de retrait DCMA.

A lire aussi : YouTube pourrait se lancer dans la vente en ligne

Le site de YouTube-DL reste en ligne

Pour appuyer sa demande de retrait, la RIAA a fait savoir que :

“Le but clair de ce code source et de (i) contourner les mesures de protection technologiques utilisées par les services de streaming autorisés tels que YouTube, et (ii) reproduire et distribuer des clips vidéos et des enregistrements sonores appartenant à nos sociétés membres sans autorisation pour une telle utilisation.”

RIAA

TorrentFreak, qui a été le premier à rapporter l’histoire, a contacté les développeurs de YouTube-DL pour obtenir leur version des faits. Toutefois, ces derniers ont préféré ne pas commenter l’action de la RIAA, ce qui se comprend aisément.

A lire aussi : YouTube Android va enfin vous permettre de modifier la qualité par défaut des vidéos

En revanche, le site de YouTube-DL reste pour sa part en ligne, et il permet toujours de télécharger l’outil. Tous les liens renvoyant vers les dépôts GitHub ont bien entendu été supprimés, mais rien n’indique que les développeurs du projet comptent y mettre un terme.

Néanmoins, de son côté, la RIAA ne devrait pas en rester là et il ne serait donc pas surprenant que ses avocats décident désormais de se tourner vers les créateurs de l’outil… et leur site.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés nsfyyoutube