YouTube ferait l’objet d’une enquête sur la violation de la vie privée des enfants

YouTube, le numéro un des sites web d’hébergement de vidéos, fait actuellement l’objet d’une enquête de la Federal Trade Commission (FTC). La raison de l’enquête serait que le site collecterait des données personnelles sur ses utilisateurs de moins de 13 ans.

Le site aurait collecté ces données à partir de son application dédiée aux enfants.

Les plaintes sur YouTube concernant cette violation de la loi Children’s Online Privacy Protection Act, ou COPPA, remonteraient déjà à 2015, mais les examens approfondis de la part du gouvernement se sont poursuivis jusqu’à aujourd’hui.

D’ailleurs, des sources du Washington Post et du New York Times prétendent que la FTC en est aux « dernières étapes » de cette enquête.

Dans le courant de l’investigation, la FTC suggère d’éventuelles sanctions comme une amende,

Une issue envisageable pour sortir de ce procès

YouTube est sollicité à changer ses dispositions concernant le traitement des vidéos pour les enfants. Cette proposition est pour l’instant la seule alternative pour résoudre ce dilemme. D’ailleurs, la FTC suggère d’opérer des amendements significatifs sur les collectes de données aux entreprises qui résolvent des litiges COPPA.

Pourtant, dans le cas d’applications à forte influence comme TikTok et YouTube, limiter l’accès à YouTube aux enfants de moins de 13 ans s’avère très ardu. En effet, lors de l’ouverture d’un compte ou d’une inscription sur les réseaux sociaux, les jeunes ne révèlent pas toujours leur âge véritable.

Une affaire qui se poursuit

YouTube n’a cessé de stipuler, comme lors de ses déclarations antérieures que la plupart des idées pour ses produits « ne sont que cela – des idées ». Pour le moment, la firme n’a émis aucun autre commentaire concernant les affirmations qui pèsent contre elle.

De son côté, la FTC n’a souhaité émettre de commentaires sur les allégations qu’elle porte contre le site web. Elle continue ses investigations et propose entre autres des moyens de résoudre ce problème.

C’est une affaire qui peut se résoudre sans trop de complication, mais l’hébergeur de vidéos accepterait-il de prendre en compte les suggestions de la FTC ? Il faudra attendre pour le savoir.

Mots-clés youtube