YouTube : Le bouton « J’aime pas », bientôt de l’histoire ancienne

Depuis que YouTube est propriété de Google, le service est le numéro un du streaming. Si sa gestion est de plus en plus critiquée par les internautes, notamment à cause de la publicité et d’un forcing pour passer à l’abonnement payant, la plate-forme reste en tête. Et comme Instagram, il semblerait que YouTube ait un petit problème avec le bouton « J’aime pas ». Une donnée qui peut rapidement miner le moral des créateurs ou nuire à une personne, alors victime d’un harcèlement ciblé. Google a donc décidé de tirer un trait sur le bouton « J’aime pas », tout simplement.

C’est sur Twitter que YouTube a décidé d’annoncer la nouvelle.

Crédit : Pixabay

Bien évidemment, un créateur pourra toujours voir le nombre de « J’aime pas » dans les données de sa vidéo.

YouTube tire un trait sur un bouton à la longue histoire

« J’aime pas », bientôt de l’histoire ancienne sur YouTube. Car le service explique que de plus en plus de créateurs demandent à ce que cette donnée soit invisible. On imagine qu’elle peut rapidement donner la tendance et pousser à un harcèlement ciblé ou l’envie de nuire d’une personne qui n’apprécie pas un vidéaste précis. Dans le passé, des créateurs ont déjà été ciblés par des attaques. Si « J’aime pas » peut miner le moral d’un vidéaste victime d’un raid, son nombre n’influencerait pas négativement le référencement. Y avoir accès est donc inutile pour les spectateurs, semble juger YouTube.

Du côté des utilisateurs, ces derniers pourront toujours appuyer sur « J’aime pas », sans accès au nombre. Seul le créateur de la vidéo pourra consulter ces retours négatifs depuis son espace de gestion. YouTube précise qu’une poignée de personnes est concernée par ce test. Nul doute qu’à terme, l’ensemble du service devrait en profiter.

Dans le passé, des vidéos ont déjà été victime d’un bashing avec énormément de « J’aime pas ». Les exemples sont nombreux, le YouTube Rewind 2018 en tête. Le YouTube Rewind 2019 n’a pas à rougir avec 9,4 millions de « J’aime pas » pour “seulement” 3,4 millions de « J’aime ».

Sonic a également été victime d’un bashing massif après la publication du premier trailer. Beaucoup plus ancien, le morceau Baby de Justin Bieber affiche 12 millions de « J’aime pas » contre 17 millions de « J’aime ».

Mots-clés googleyoutube