YouTube ne veut pas de contenus hackés pouvant interférer avec les prochaines élections américaines

Les élections présidentielles auront lieu le 3 novembre 2020. Et pour que ces élections se passent dans les normes, de grandes entreprises, dont Facebook, Google, Microsoft ou encore Twitter, entre autres, se sont unis afin d’empêcher la désinformation de se propager sur leurs plateformes et d’ainsi perturber les prochaines élections, comme on vous le rapportait.

Comme YouTube appartient à Google, la plateforme, qui rassemble mensuellement au moins 2 milliards d’utilisateurs, va également s’impliquer dans cette mission.

Page d'accueil de YouTube sur un ordinateur portable

Photo de Tymon Oziemblewski. Crédits Pixabay.

En effet, jeudi dernier, YouTube a annoncé que les vidéos réalisées avec des contenus piratés, susceptibles de troubler les élections, ne seront pas tolérées sur la plateforme.

YouTube s’active afin que les élections se déroulent sans accroc

Toute vidéo renfermant du contenu résultant d’un piratage et qui pourrait avoir un impact sur les élections ou leur déroulement sera donc supprimée de YouTube. À titre d’exemple, la plateforme supprimera de suite les vidéos incitant les gens à créer de longues queues dans les bureaux de vote, dans le but d’empêcher les autres de voter.

La plateforme se prépare également à d’éventuelles ingérences étrangères, ce qui est assez compréhensible. En effet, durant les élections de 2016, la Russie s’est servie de Google, de Facebook ainsi que de Twitter afin de manipuler les opinions et faire circuler de fausses informations.

Pour éviter que ce genre d’opération ne se renouvelle, YouTube a été prévoyant. En effet, afin de se protéger de l’intrusion d’acteurs étrangers, 2 600 chaînes liées au gouvernement chinois ont été supprimées. YouTube a aussi banni des dizaines de chaînes russes et iraniennes, apparemment susceptibles d’influencer les campagnes.

YouTube au petit soin à l’approche des prochaines conventions

Vous n’êtes pas sans savoir que les conventions politiques, en l’occurrence celle des Démocrates, suivie de celle des Républicains, font partie des opérations d’envergure qui entrent en ligne de compte dans le cadre de la campagne présidentielle aux États-Unis.

Justement, à propos de la RNC et la DNC, YouTube a annoncé qu’elles seront toutes les deux diffusées en direct quand elles se tiendront. D’autre part, quand les internautes feront des recherches, ils auront un panneau d’informations sur chaque candidat à leur disposition.

On pourra y retrouver leurs noms ou leurs partis politiques. De plus, un lien redirigeant vers la chaîne YouTube de chaque candidat sera également mis en place.