YouTube promet de soutenir les créateurs

Suite à la grogne des Youtubeurs, la PDG de YouTube a fait des promesses qui devraient ravir ceux qui ont lutté pendant longtemps pour la réclamation des droits d’auteur ainsi que la mise en avant de leurs vidéos dans la section « tendance » de la plateforme.

C’est une information qui ne manquera certainement pas de faire le bonheur de la majorité des internautes ayant l’habitude de poster des vidéos originales sur YouTube. La PDG de la société, Susan Wojcicki, vient effectivement de publier un article de blog dans lequel elle parle des principales préoccupations des créateurs, dont les réclamations des droits d’auteur sur les vidéos ainsi que les questions autour du référencement des contenus dans la section tendance.

Crédits Pixabay

D’après la patronne de la première plateforme de publication de vidéos sur internet, le traitement des plaintes relatives à ces sujets était une priorité.

Il faut savoir que la lettre de Wojcicki est arrivée alors qu’une vingtaine de personnes étaient en train de se réunir à New York dans le cadre du Creator Summit de YouTube.

Une diminution des recettes publicitaires

Comme le souligne The Verge, les réclamations des droits d’auteurs ne sont pas bonnes pour les vidéastes. Cela entraine effectivement une diminution des revenus publicitaires. Pour analyser cette situation, la PDG de YouTube s’est penchée sur des plaintes déposées par de grands créateurs tels que Jimmy Donaldson alias « Mr Beast » ou encore Ethan Klein de la chaîne h3h3. « Nous étions déjà en train d’examiner cette question, mais il était vital de l’entendre directement des créateurs », écrit-elle.

À ce propos, Susan Wojcicki a promis de trouver un juste équilibre entre les titulaires de droits d’auteur et les créateurs. Et comme indiqué plus haut, la lettre évoque aussi les problèmes autour de l’exploitation de la section « tendance » de la plateforme. En effet, les vidéastes se plaignent sur le fait que celle-ci n’affiche pas leurs vidéos, mais présente plutôt des événements sportifs, des bandes-annonces de films et des clips vidéo.

La grande majorité des vidéos proviennent des Youtubeurs

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que les créateurs émettent ce genre de plainte. Mais sachez tout de même que c’est la première que la patronne de YouTube s’exprime sur le sujet. Pour répondre aux doléances des vidéastes, Wojcicki a ainsi assuré qu’au moins la moitié des vidéos mises en avant dans les tendances proviennent désormais de YouTubers, le « reste provenant de la musique et des médias traditionnels ».

Mots-clés youtube