YouTube : un prankster poursuivi par In-N-Out

In-N-Out Burger, une chaîne de restauration rapide californienne, a décidé de poursuivre un vidéaste de YouTube en justice. Selon les allégations de la société, les films « farfelus » postés par celui-ci sur la plateforme de Google ont causé un « tort irréparable » à deux de ses restaurants. Dans une des séquences, Cody Roeder prétendait être le PDG de l’entreprise. Il affirmait à un client que leurs repas n’étaient que déchets toxiques.

La société réclame des dommages-intérêts s’élevant à plus de vingt-cinq-mille dollars à Cody Roeder. Elle demande également des injonctions à l’encontre de Roeder et des membres non identifiés de son équipe de tournage. Pour l’instant, le prankster n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

YouTube

La société accuse l’équipe d’avoir été « intentionnellement perturbatrice », a souligné l’avocat de l’entreprise dans une déclaration au journal Orange County Register.

« De la viande de chien »

Dans la plainte, il est écrit que Roeder « a approché un client, ramassé son hamburger, et a commencé à tirer la galette au milieu du restaurant en affirmant qu’il était contaminé. »

Dans la vidéo, on peut le voir dire aux clients et aux employés : « Tout cela est insalubre, la plupart de la viande de chien. Monsieur, monsieur, je déteste dire ceci, mais votre nourriture est contaminée. C’est juste, c’est de l’ordure. »

« Ces visiteurs ont malheureusement utilisé la tromperie, la fraude et l’intrusion à leur propre avantage, et dans chaque cas, ils ont essayé d’humilier, d’offenser ou de rendre nos clients ou associés mal à l’aise », a déclaré Arnie Wensinger, l’avocat d’In-N-Out.

Les farces sont devenues de plus en plus extrêmes

« C’est devenu une tendance de créer la vidéo la plus folle possible et les farces elles-mêmes sont devenues de plus en plus extrêmes », a affirmé Alex Brinnand du magazine TenEighty à la BBC.

En 2016, quatre membres du groupe britannique Trollstation avaient été emprisonnés après avoir organisé un faux vol et un enlèvement.

En 2017, un couple américain avait a été condamné à cinq ans de probation pour négligence envers un enfant. Ils ont posté des vidéos d’eux-mêmes détruisant les jouets de leurs enfants et les faisant pleurer.

Mots-clés youtube