YouTube : un prankster risque une grosse amende pour une farce qui a mal tourné

Le YouTubeur Sergio Soler, connu sous le nom de M. GranBomba, sera jugé pour avoir prétendument insulté et diffamé un livreur qu’il a appelé « caranchoa. » L’insulte a été dite dans le cadre d’une blague pour une caméra cachée. Seulement, la cible, Ricadro Osorio, l’a très mal pris et a même giflé le YouTubeur. Cela lui a valu une amende de 30 €.

En réponse à cela, la victime a lancé une poursuite judiciaire à l’encontre de Sergio Soler pour calomnie, diffamation et exploitation de son image sans son consentement.

YouTube

Il a été estimé par le magistrat en charge de l’affaire, María Luisa Carrascosa, qu’il existe des preuves suffisantes pour juger M. GranBomba devant un tribunal pénal. En outre, elle a demandé une libération sous caution de 500 000 €.

Sergio Soler s’est déjà publiquement excusé pour ce qu’il qualifie être sa « méchanceté » envers Osorio et toute autre personne qu’il aurait pu offenser.

Les lourdes punitions que risque M. GranBomba

L’engagement civil n’est que l’une des revendications de l’avocat d’Osorio, Carlos Frígola. Il a également demandé à avoir la moitié des bénéfices de la chaîne YouTube de Soler ainsi que l’argent gagné via les campagnes publicitaires qui ont alimenté l’incident devenu viral après avoir été téléchargé en décembre 2016.

En tant que propriétaire de YouTube LLC, Google Spain SL est également dans la ligne de mire de l’avocat.

En plus des indemnisations, l’avocat d’Osorio veut que Soler soit condamné à payer une amende de 16 200 euros pour insultes et diffamation. Frígola affirme notamment que le YouTubeur a non seulement approché son client avec l’intention de le provoquer et de l’insulter, mais il a également fait une vidéo dans laquelle il qualifie Osorio de personne « amère » et « mentalement » troublée.

Le calvaire de Sergio Soler

Le jeune homme affirme qu’il n’arrête pas de regretter la blague qui lui a coûté sa liberté de mener une vie normale. « Est-ce si horrible que j’ai fait cette erreur ? Peu importe si je suis seul ou avec des amis, ils m’insultent, ils m’appellent un vividor. Je suis le premier à savoir que j’ai fait une erreur. » a-t-il affirmé lors d’une interview pour Antena 3.

Malgré ses excuses, le public espagnol n’est pas près de pardonner à M. GranBomba cette terrible erreur. Si Osorio est le premier à traduire Soler en justice, il n’est sans doute pas le premier à avoir été agacé par les blagues puériles et inconsidérées du YouTubeur.

Mots-clés youtube