YouTube vient de lancer un nouvel outil pour lutter contre le vol de vidéos

Le vol de vidéo est un fléau qui touche la majorité des créateurs de contenus sur YouTube. Pour protéger les droits de ses utilisateurs, la plateforme de vidéo a annoncé le 11 juillet 2018 via son blog le lancement d’un nouvel outil destiné à lutter contre le vol de vidéos et qui veut protéger les intérêts des créateurs de contenus.

YouTube s’est adressé à ses utilisateurs en ces termes : « Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer le nouvel outil Copyright Match, qui est conçu pour trouver des re-uploads (re-téléchargements) de votre contenu sur d’autres chaines. »

Cet outil détecte les mises en ligne complète des vidéos originales des YouTubeurs sur d’autres chaines YouTube. Copyright Match facilitera largement la vie des créateurs de contenus qui n’auront plus à chercher manuellement les diverses copies de leurs vidéos.

Une décision dans l’intérêt des YouTubeurs

De plus en plus de vidéos sont volées sur YouTube pour ensuite être mises en ligne sur la plateforme par d’autres comptes. Les créateurs de la vidéo originale perdent ainsi de l’argent tandis que ceux qui volent leurs vidéos se remplissent les poches.

En créant Copyright Match, YouTube a voulu mettre un terme à ce genre de pratique. Cet outil est capable de reconnaitre un contenu identique sur la plateforme de vidéo. Comme l’explique la plateforme sur son blog, « Quand il y a une correspondance (ou similarité), elle apparaitra dans l’onglet « Matches » (Correspondances) dans l’outil Copyright Match et vous pouvez décider quoi faire ensuite. »

Copyright Match ne prend pas en compte les extraits

Lorsque le créateur de contenu verra une correspondance, il pourra envoyer une demande de suppression à YouTube.

L’auteur du vol aura un délai de 7 jours pour supprimer la vidéo qu’il a volée au propriétaire du contenu original.

Copyright Match ne reconnait cependant que les vidéos complètes et non les extraits. Pour pouvoir protéger ses créations et être reconnu comme l’auteur original d’une vidéo, l’individu devra prouver que sa vidéo a été la première à être postée sur la plateforme. Cette nouvelle fonctionnalité ne sera disponible que pour les YouTubeurs qui possèdent 100 000 abonnés ou plus.

Le déploiement de cette fonctionnalité se fera progressivement à un plus grand nombre de créateurs de contenu dans les mois à venir.

Mots-clés webyoutube