Une YouTubeuse accusée de pédopornographie après avoir vendu des photos d’elle sur OnlyFans

La YouTubeuse Gabi DeMartino est accusée d’avoir vendu une vidéo pédopornographique sur OnlyFans. Il s’agit d’images d’elle enfant et nue intitulées « je ne mettrai pas ma culotte ». Ses abonnés ont reçu une vidéo de 35 secondes qu’ils devaient payer 3 dollars pour débloquer.

De nombreuses critiques venant des utilisateurs ont contraint la plateforme à fermer le compte de la jeune femme.

Une femme se tenant le visage dans les mains
Photo de Anthony Tran – Unsplash

Petty Paige, une autre influenceuse sur YouTube, a été l’une des premières personnes à avoir sonné l’alarme sur cette affaire. Son signalement a été suivi de celui d’Alana Evans, la présidente de l’APAG, un syndicat des acteurs de l’industrie du sexe. Elle estime que la commercialisation d’une telle vidéo sur la plateforme incite le public à se tourner contre les travailleurs du sexe.

Gabi DeMartino est connue pour sa ressemblance avec Ariana Grande. Elle apparait d’ailleurs dans le clip de la chanson Thank U, Next de la star. À 25 ans, elle compte près de 3,24 millions d’abonnés sur YouTube dont 4,4 millions sur Instagram et 1,2 million sur Twitter.

Un acte involontaire ou intentionnel ?

Sur la vidéo, la petite fille de trois ans est en train de soulever sa robe pour montrer qu’elle était nue en dessous. Gabi a essayé de se défendre en affirmant que la séquence n’est pas destinée à être sexuelle, mais les réactions se sont intensifiées. Le scandale a éclaté, puisque le public a immanquablement considéré sa publication comme du contenu sexuel inapproprié d’un mineur.

Après la suppression de son compte, la YouTubeuse n’a répondu à aucun des commentaires des utilisateurs. Par contre, elle a posté quelques tweets, affirmant que c’était un moment familial qu’elle voulait partager avec ses « bébés de fantaisie ». C’est ainsi qu’elle nomme ses fans.

En tout cas, DeMartino a maintes fois répété qu’elle était désolée. « Ce n’était pas une page sexuelle, mais plutôt une finta, un Instagram partagé entre amis proches. Je suis désolée de ne pas y avoir bien réfléchi, point final », a-t-elle tweeté.

Une plateforme populaire chez les travailleurs du sexe

Rappelons qu’OnlyFans est un site d’hébergement de contenu photo et vidéo. Il permet aux propriétaires de chaque compte de vendre directement aux fans leur création. La plateforme est souvent utilisée par les travailleurs du sexe et les célébrités.

DeMartino y a publié de nombreuses photos et vidéos moyennant 11 dollars par mois avec, parfois des frais supplémentaires.

Cette fois-ci, les utilisateurs des réseaux sociaux ont fait appel aux autorités fédérales de Pennsylvanie pour la dénoncer. Dans cet État, la publication d’une image d’un enfant engagé dans un acte sexuel ou d’un enfant nu ayant une intention sexuelle est formellement interdite.

« Le compte a été désactivé pour violation des conditions d’utilisation d’OnlyFans », a expliqué le représentant de la plateforme.

Mots-clés youtube