Yule, la fête Viking qui a peut-être inspiré Noël

Pour les chrétiens, Noël permet de célébrer la naissance du Christ. Mais d’où viennent les traditions pratiquées pendant cette fête qui possède une dimension mondiale ?

Noël est sans aucun doute l’une des fêtes qui comptent le plus d’adeptes à l’échelle planétaire. Au-delà de ses dimensions chrétiennes, elle est marquée par des traditions pouvant être différentes d’un pays à l’autre, mais honorées dans l’objectif commun de ravir tous les membres de la famille. Selon les historiens, certaines de ces traditions peuvent avoir tiré leur origine de la fête Viking Yule. Il s’agit d’une fête d’hiver, ou plus précisément d’une fête païenne, que les peuples germaniques avaient l’habitude de célébrer.

Crédits Pixabay

Depuis la christianisation de ceux-ci et de leurs voisins scandinaves, Yule a été associée aux fêtes de la naissance de Jésus-Christ dans les pays nordiques.    

L’étymologie du mot

Yule est un terme anglais utilisé pour appeler le solstice d’hiver en régions germaniques et nordiques. Dans ces parties du Vieux continent, ce mot désigne donc la période de Noël. Il est le synonyme de Jol en vieux norrois qui lui-même est à l’origine de Jól en islandais, Jul en danois, norvégien et suédois, lesquels signifient tous « solstice ».

Bien que l’origine du mot en question fasse encore l’objet d’un grand débat, certains le considérant comme rattaché à la roue (hjul en suédois, hjól en islandais, wheel en anglais), la plupart des historiens s’accordent à dire qu’il est associé à l’hiver. En fait, il serait apparu pour la première aux alentours de l’an 900. Certains lexicographes l’associent aussi au mot français « joli ».

Le mythe derrière la tradition

Par ailleurs, Yule a longtemps été associé à la commémoration de la mort du Holly King (Roi de houx) qui meurt tué par son successeur le Oak King (Roi de chêne), les deux étant des dieux-arbres. De nos jours, la couronne de gui fait partie des accessoires visibles pendant la célébration de Noël.

Dans les mythologies germanique et scandinave, Yule est le moment de l’année où Heimdall (de son trône situé au pôle Nord), en compagnie des Æesirs, revient visiter ses progénitures. Ils récompensent ainsi ceux qui se sont bien comportés au cours de l’année. Les plus sages se voient attribuer une chaussette remplie de cadeaux, alors que les vilains ont droit à une chaussette remplie de cendres. Des gestes qui nous font penser à l’histoire du père Noël !