Zelda, bientôt sur ton mobile ?

Nintendo nous réserve peut-être encore une ou deux surprises sur la partie mobile. Selon le vénérable Wall Street Journal, le géant nippon plancherait en effet sur un nouveau titre sur smartphone, un titre inspiré d’une de ses licences les plus populaires : The Legend of Zelda. Toutefois, le principal intéressé n’a pas encore communiqué officiellement sur la question.

Nintendo a longtemps dénigré les smartphones, mais la firme a finalement décidé de changer de stratégie et de faire un premier pas en direction des mobinautes l’année dernière avec Miitomo.

Zelda smartphone

Depuis, elle nous a gratifiés de deux autres titres s’inscrivant pleinement dans ses franchises : Fire Emblem Heroes et Super Mario Run.

Nintendo et le mobile, une affaire qui roule

Elle travaille également sur un quatrième titre, un titre inspiré cette fois des fameux Animal Crossing, une franchise très populaire sur la 3DS.

D’après le WSJ, Nintendo travaillerait donc en partenariat avec DeNA sur un cinquième titre encore plus ambitieux, un titre se focalisant cette fois sur l’incontournable The Legend of Zelda. Le géant aurait en effet l’intention d’adapter sa franchise sur mobile, au travers d’un titre dont nous ne savons malheureusement encore rien.

Le Wall Street Journal ne donne en effet pas de détails supplémentaires dans son article. Pour l’heure, on ne sait donc rien de son contenu ni même de son modèle économique.

Nintendo a en effet su varier les plaisirs de ce côté-là. Fire Emblem Heroes et Super Mario Run sont en effet très différent l’un de l’autre. Le premier repose ainsi sur un modèle freemium avec des achats in-app et le second sur un montant fixe. Si les premiers niveaux sont accessibles gratuitement, l’utilisateur doit en effet débourser la modique somme de 9,99 € pour pouvoir débloquer tous les niveaux.

Zelda, bientôt sur nos smartphones ?

Ceci étant, et comme l’ont rapporté plusieurs de nos confrères en mars dernier, les résultats financiers de la firme ont montré que le premier modèle économique offrait moins de résultats que le second. La logique voudrait donc que les prochains titres de la firme fassent eux aussi la part belle au freemium.

Toutefois, le président de Nintendo avait profité d’une entrevue menée par le Nikkei Asian Review pour indiquer que Fire Emblem Heroes était un peu un cas à part pour la firme. Il avait ensuite ajouté qu’il préférait largement le modèle économique mis en place pour Super Mario Run.