Zombie Boy a été retrouvé mort au Canada

Le monde du mannequinat est aujourd’hui en deuil. Rick Genest, plus connu sous le pseudo Zombie Boy, a été retrouvé mort le 1er août 2018 dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a Montréal. D’après les autorités, le mannequin montréalais se serait suicidé après avoir souffert de dépression durant de nombreuses années.

Âgé de 32 ans, Zombie Boy s’était fait remarquer en apparaissant en 2011 dans le clip de la chanson « Born This Way » de Lady Gaga. Il a ensuite travaillé avec plusieurs designers pour des défilés internationaux.

Zombie Boy

De nombreuses personnalités ont rendu hommage au défunt dont Lady Gaga qui s’est dit « plus que dévastée » par la nouvelle.

Des problèmes liés à la dépression

Zombie Boy souffrait depuis plusieurs années de graves problèmes de dépression et son entourage en était conscient comme l’attestent les hommages rendus par ses proches sur les réseaux sociaux. Le tweet de Lady Gaga est là pour le prouver.

« Nous devons travailler plus pour changer la culture, amener la santé mentale à l’avant. Si vous souffrez, appelez un ami ou votre famille aujourd’hui. » a-t-elle déclaré. Nicola Formichetti, le styliste italo-japonais qui l’a découvert lui a aussi rendu un vibrant hommage sur Twitter. « J’ai le cœur brisé. Repose en paix et en puissance, Zombie Boy. J’envoie mes condoléances et mon amour à ta famille et tes amis. »

Un parcours fascinant

Zombie Boy est né à Châteauguay, au sud-ouest de Montréal. Après avoir été propulsé sous les feux des projecteurs par le clip de Lady Gaga, il a ensuite défilé pour les plus grands et a fait les couvertures des magazines les plus prestigieux. Au cours de sa carrière, il a travaillé avec Thierry Mugler, Vanity Fair, Vogue, et GQ.

Il possédait deux records Guinness pour le plus grand nombre d’insectes et d’os tatoués sur un corps humain. Une statue à son effigie est aussi exposée au Musée Grévin de Montréal. Pour rendre hommage à Zombie Boy, l’artiste britannique Marc Quinn a prévu de faire construire en 2019 une sculpture en bronze de 3,5 mètres le représentant pour le London Science Museum.

Malgré sa dépression, personne ne se doutait qu’il allait un jour en finir avec sa vie. Il aura marqué de nombreux esprits de son vivant.

Crédits Photo