Zone-Annuaire (ex. Zone Téléchargement) voit double et lance un second domaine

Zone-Annuaire, le successeur auto-proclamé de Zone-Téléchargement, est en proie depuis plusieurs semaines à des attaques incessantes. Le site étant inaccessible pour beaucoup, son équipe a décidé de lancer un second domaine.

Zone-Annuaire, comme beaucoup d’autres avec lui, a été bâti sur les cendres encore fumantes de Zone-Téléchargement. Lancé quelques semaines à peine après la fermeture de ce dernier, le site a rapidement fédéré autour de lui une belle communauté.

Un crâne en or, symbole de la piraterie

Photo de Luke Southern – Unsplash

Mais rien n’est jamais très simple dans le petit milieu du warez, et d’autres clones se réclamant de l’héritage spirituel du grand Z-T ont rapidement ouvert leurs portes.

Zone-Annuaire, une histoire mouvementée

Il s’en est alors suivi une longue bataille à couteau tiré. Bataille au terme de laquelle l’équipe du site a décidé de changer de nom de domaine et de basculer ainsi de Zone-Téléchargement à Annuaire-Téléchargement. Après tout, pourquoi pas ? Toutefois, l’astuce n’a pas fonctionné très longtemps et le site a malheureusement continué à enchaîner les pannes pendant plusieurs semaines entre 2018 et 2019.

Contre toute attente, nous avons assisté à un nouveau coup de théâtre l’été dernier lorsque l’équipe d’Annuaire-Téléchargement a annoncé avoir repris la main sur le nom de domaine Zone-Téléchargement.net. Fière de cette belle réussite, elle a alors décidé de changer une nouvelle fois de nom de domaine… mais dans l’autre sens.

Et ça a fonctionné. Du moins jusqu’au début de cette année. Suite à un nouveau revers, l’équipe a été obligée d’abandonner ce nom de domaine historique et de migrer vers… Zone-Annuaire.com.

À lire aussi : Zone-Téléchargement ferme et laisse place à Zone-Annuaire

Les problèmes s’enchaînent depuis avril

Depuis, le site a continué son petit bonhomme de chemin, parvenant à passer entre les mailles du filet et continuant par la même occasion à gagner en popularité. Mais depuis le mois d’avril, les problèmes s’enchaînent.

En effet, si l’on en croit une publication récente du staff, alors Zone-Annuaire ferait l’objet depuis plusieurs semaines d’attaques orchestrées par une personne ou un groupe non identifiés. Le message donne malheureusement peu de détails techniques, mais il fait allusion à “des attaques incessantes” laissant penser à des attaques de type DDoS. L’équipe explique également avoir été dans l’obligation de mettre en place un captcha anti-spam pour limiter ce qu’elle qualifie elle-même de cyberattaque.

Il semblerait cependant que le déploiement de ces multiples protections n’ait pas tout à fait eu l’effet escompté. Suite au déploiement de ce captcha, de nombreux internautes ont commencé à éprouver des difficultés à se connecter au site et à accéder à son contenu.

Face à la situation, Annuaire-Téléchargement a donc pris la décision de lancer son propre clone, accessible à l’adresse zone-annuaire.net.

À lire aussi : Zone-Téléchargement est presque de retour

Annuaire-Téléchargement lance un deuxième nom de domaine

Si l’on en croit son Whois, alors le nom de domaine en question aurait été enregistré auprès de NameCheap le 27 décembre 2019, mais sa mise en fonction daterait du 10 juin. Sans surprise, le domaine n’est pas directement lié à un serveur et il renvoit ainsi vers Cloudflare.

L’identité du propriétaire du nom de domaine a bien entendu été masquée, mais le Whois nous apprend qu’il s’agirait d’une société originaire du Panama.

De son côté, le nom de domaine Zone-Annuaire.com a lui aussi été enregistré auprès du fournisseur NameCheap.

S’il n’y a aucune raison de remettre en question les propos du staff du site, il peut tout de même être utile de rappeler que les sites pirates ont tous pour habitude de changer fréquemment de noms de domaine. C’est en effet une manière pour eux d’éviter le déréférencement de leurs adresses suite aux plaintes DCMCA déposées par les ayants-droit. Des ayants-droit qui ne plaisantent pas en matière de piratage et qui disposent désormais de nombreux outils pour restreindre ou limiter l’accès aux sites pirates.

À lire aussi : Week-end compliqué pour le principal clone de Zone-Téléchargement