Zone Téléchargement : un retour en vue ?

Zone Téléchargement fait couler beaucoup d’encre depuis le début de la semaine. Tout a effectivement commencé lorsque la gendarmerie nationale a annoncé avoir mené une opération contre le site, une opération qui s’est soldée par sa fermeture pure et simple. L’annonce a fait sensation sur les réseaux sociaux et elle a suscité de nombreuses réactions chez les internautes.

Contre attente et à la stupeur générale, le site a cependant rouvert ses portes le lendemain, en fin de matinée.

Retour ZT

Zone Téléchargement va-t-il faire son retour ?

Là, de nombreux pirates ont sabré le champagne. Leur joie a cependant été de courte durée car le site a fermé de nouveau ses portes quelques heures plus tard.

Zone Téléchargement est revenu pendant quelques heures avant de disparaître à nouveau

C’est toujours le cas à l’heure actuelle. Les internautes tentant d’ouvrir le site se retrouvent en effet confronté à une erreur 522 correspondant à un problème de liaison entre CloudFlare et le serveur sur lequel sont stockés les fichiers nécessaires à son fonctionnement.

Entre temps, les autorités ont communiqué de nouveaux détails en lien avec l’affaire. Elles ont notamment indiqué que les deux administrateurs du site avaient été identifiés et placés en garde à vue. Mieux, elles aussi aussi révélé que l’enquête avait conduit à la saisie de 450 000 € en avoirs sur des comptes bancaires et sur pas moins de deux voitures de luxe.

L’histoire semble donc avoir trouvé sa conclusion mais tout le monde n’est pas de cet avis. En réalité, si l’on en croit un message publié sur Twitter, le site pourrait même faire son grand retour très prochainement.

Le message en question a été mis en ligne par un compte créé au début de la semaine, quelques heures à peine après la première déclaration de la gendarmerie nationale. Un compte créé par un membre de l’équipe. C’est en tout cas ce que la description de son profil laisse entendre.

Si le compte en question a largement commenté l’opération lancée par les autorités, il a aussi publié un long message sur TwitLonger.

Dans cette publication, il revient notamment sur l’erreur 522 et sur les problèmes de connexion entre CloudFlare et son prestataire. Il évoque ensuite l’opération menée par les autorités avant de faire allusion à un plan B reposant sur un load-balancing des contenus sur plusieurs serveurs hébergés à différents endroits.

Zone Téléchargement aurait-il un plan B ?

En Informatique, le load-balancing consiste tout simplement à répartir la charge de travail entre plusieurs ordinateurs d’un groupe donné. Dans ce cas précis, il s’agirait donc d’installer des répliques de Zone Téléchargement sur plusieurs serveurs différents et de renvoyer ensuite les internautes vers une machine ou une autre en fonction de la charge et de l’état du réseau.

Le message évoque aussi DL-Protect et donc la solution qui avait été mise en place pour protéger les liens indexés par le site. Il explique notamment que le service est « sous la main des autorités » et il conseille ainsi aux utilisateurs de « faire aucune démarche ».

Pour finir, l’auteur du message indique que les données des utilisateurs ne sont pas exploitables (car chiffrées) et que le retour du site mardi dernier n’était pas une tentative de phishing mais un test visant à déterminer si les sauvegardes en possession de l’équipe sont viables.

Ce qui semble être le cas.

Alors bien sûr, à l’heure actuelle, il est impossible de savoir si ce compte est légitime, ces informations sont donc à prendre avec une certaine distance.

Mots-clés piratageweb