Zoom s’engage à résoudre les problèmes de confidentialités et de sécurité en 90 jours

La distanciation sociale et le télétravail imposés par le confinement ont multiplié par 20 le nombre d’utilisateurs de Zoom qui étaient dans les 10 millions au mois de décembre 2019. En ce moment, 200 millions de personnes ont recours à l’application de visioconférence pour faire des réunions quotidiennes gratuites et payantes.

Si plusieurs abonnées utilisent la plateforme pour participer à des réunions professionnelles en ligne, d’autres s’y rendent pour donner des cours, pour étudier ou juste pour se connecter avec leurs proches.

Apple n'a toujours pas réglé le problème de clavier des MacBook

Crédits pixabay.com

Le PDG de Zoom, Eric S. Yuan, affirme que la gestion de l’augmentation massive du nombre d’utilisateurs a été un grand défi pour la société.

Au milieu de ce pic de demande, les consommateurs des produits de Zoom ne sont pas à l’abri des problèmes de confidentialité et de sécurité.

Le problème principal de Zoom

Des experts en sécurité et les défenseurs de la confidentialité ont constaté que les paramètres par défaut de Zoom ne sont pas suffisamment sécurisés. Entre autres problèmes, l’accès à une réunion ne nécessite pas un mot de passe, mais seulement un numéro d’identification facilement devinable.

Cela a provoqué le Zoombombing ou la diffusion de porno ou de vidéos choquantes par des farceurs lors d’une réunion. La manière dont le service groupe les contacts aurait également causé une fuite des informations sur les clients.

Ce que Zoom compte faire

Le fournisseur de services de conférence à distance s’est engagé non seulement à résoudre les problèmes de sécurité dans les 90 jours, mais aussi à être transparent dans le processus. Un examen complet avec des tiers sera effectué pour mieux gérer la consommation.

En réponse à la demande des groupes de défense des droits numériques, Zoom prévoit de publier un rapport sur la transparence. C’est un moyen pour faire connaître le nombre de demandes de données d’utilisateurs provenant des forces de l’ordre et des gouvernements.

A partir de la semaine prochaine, Yuan partagera des informations sur les mises à jour de confidentialité et de sécurité. Cela se fera à travers un webinaire qui se tiendra tous les mercredis à 10h en Californie, soit à 19h en France. Le discours du PDG laisse entendre que le garanti de la sécurité des comptes ne repose pas uniquement sur la société. Les usagers de la plateforme peuvent également prendre leurs propres mesures pour mieux se protéger en modifiant leurs paramètres.